Semaine 14

20 juillet 2018 4 Par Aude Tripet
Du 10 au 15 juillet

Cette semaine est une bénédiction pleine et totale!

LA SEMAINE, EN POINTS FORTS

  • Mardi soir, nous sommes arrivés chez de nouveaux amis à Gatineau, et leur générosité et hospitalité nous déborde de tous les côtés!
  • Ils ont un jardin immense, avec une piscine (clôturée, rassurez-vous), une structure de jeux incroyable, un trampoline, ET une grande salle de jeux intérieure… le paradis des enfants!
  • Leurs 4 enfants ont entre 8 et 4 ans, et s’entendent bien avec les nôtres.
  • On a acheté nos billets d’avion pour la suite du voyage! (Et même pour le retour sur l’Europe, mais ça on en parlera une autre fois…)
  • Mercredi nous sommes allés visiter les ruines de Carbide Wilson dans le Parc national de la Gatineau.
  • Jeudi: journée tranquille à la maison, sieste obligatoire, et soirée en ville d’Ottawa! Nous y allions pour admirer le spectacle de son et lumières offert tous les soirs sur les murs du Parlement (à voir ici) … magnifique! Même si on est rentrés juste avant minuit…
  • Vendredi: quel bonheur, la piscine à la maison!
  • Samedi, nous avons fait du canoë! sur un petit lac de la région…
  • Dimanche, culte, dans une église…
  • Dimanche soir: c’était l’anniversaire de Loïc, le plus petit de la famille Chauvette. Fêté dans la maison où nous restons, avec presque toute la famille. (oncles, tantes, cousins, cousines et grands-parents!)

LES PLUS DE LA SEMAINE POUR LES ENFANTS:

  • « Oh maman, il y a des livres! Oh, maman, et une cabane de peluches! Et, oh, regarde, une table à Lego! Avec plein de legos! Quoi? Et même un vrai lapin? Oh maman, est-ce qu’on peut rester plusieurs dodos ici? » (Joshua, découvrant la pièce de jeux intérieure)
  • « UNE PISCIIIIINE! » (Anaëlle)
  • « Ma aji, a pijineuh, ma! » (traduction: Moi aussi, la piscine, moi!)
  • « Et puis comme on avait déjà appris un peu à nager, dans la piscine on a même pas peur, mais on doit quand même attendre les adultes avant d’aller dans l’eau, même si on a pas peur. » (Joshua)
  • « LA PISCIIIIINE! Même qu’on y est allés tous les jours en plus!!!! » (Anaëlle)
  • On a mangé des pop corns devant le spectacle de lumière.
  • « On a été très courageux, et on a bien marché, et on s’est jamais plaint même quand on était fatigués, en rentrant du spectacle de lumières, et ça c’était bien. Vous étiez fiers de nous, hein!? » (Joshua)
  • « On a fait du canoë! Et même j’ai essayé toute seule le kayak, mais j’ai un peu réussi un moment, mais après il y avait des sortes de grosses mouches qui m’ont fait peur, alors Olivier il m’a accrochée au canoë et ils m’ont ramenée à la plage. Mais quand même c’était bien parce que j’avais bien réussi un peu toute seule! » (Anaëlle)
  • A Pateau! (Noé, le bateau…)
  • « Loïc a eu son anniversaire, et on était un peu tristes de pas avoir de gâteau mais au moins par contre, on a eu du gâteau et il était super beau avec plein de ballons de toutes les couleurs, et même je pourrai choisir le même pour mon anniversaire! Mais en plus petit quand même… » (Joshua)

Il y a déjà un certain temps, ça faisait peut-être un mois que nous étions arrivés à La Chapelle, David était allé seul au bureau, pendant qu’on faisait l’école à la maison. Ce jour-là, un couple d’environ notre âge était en visite depuis Gatineau (environ deux bonnes heures de route), dans l’idée de voir avec les pasteurs s’il était envisageable (et comment) d’ouvrir une église du même style à Gatineau. David a surmonté sa timidité, qui lui coûte parfois beaucoup, en entendant qu’ils avaient 4 enfants, pour leur demander leur avis quant à l’achat d’une voiture… Nous hésitions entre un Pathfinder ou le Dodge que nous avons finalement acheté, à ce moment-là.

De fil en aiguille, ils ont discuté quelques minutes, et Olivier et Isabelle ont proposé à David de venir les voir (donc avec nous) à Gatineau pendant l’été. Nous nous sommes contactés par après; et finalement, comme nous envisagions d’en profiter pour visiter la région de l’Outaouais, ils ont proposé de nous accueillir pendant 10 jours, sachant que leur maison est assez grande pour que ce ne soit pas inconfortable. Nous avions accepté avec joie, mais ne savions pas totalement à quoi nous attendre.

Alors voilà, nous sommes arrivés chez eux mardi dernier, et voici à quoi nous pouvions nous attendre: mille et une bénédictions par jour. Non seulement ils nous ont ouvert leur maison (gratuitement, merci pour notre budget logement!); mais ils trouvent normal de nous nourrir gratuitement aussi pendant tout ce temps (WOW!) Nous avons insisté pour payer une partie des courses, et ils ont répondu simplement que leur budget leur permettait de nous payer ça, et qu’ils avaient conscience que notre budget serait au bénéfice d’un peu de largesse. (DOUBLE WOW!)

Leur maison est en effet assez grande (sans être démesurée); et dotée d’un grand loft au-dessus du garage qui est exclusivement une pièce de jeux; Lego, voitures, garage, train, poupées, avec leur maison, cuisine, dessins, jeux de société, et même un lapin!!! David et moi dormons au sous-sol, les enfants ont une chambre à l’étage, juste à côté de ce loft de jeux… le bonheur quoi!

Isabelle est originaire de la région, ses parents étaient agriculteurs près d’ici; et nous sommes au bénéfice de leur connaissance de la région. Rien à planifier, juste choisir entre toutes les activités possibles… Et c’est vraiment très chouette! Sans eux, un séjour dans la région aurait été tout à fait différent. De plus, nous avons la chance de rester plus de 10 jours dans une famille québécoise; en terme d’immersion culturel, c’est juste idéal. Nous apprenons encore plus, mieux ou plus précisément les différences linguistiques, et autres… Et on s’amuse beaucoup! Il nous ont totalement mis à l’aise et on se sent vraiment chez nous. Bref, vous pouvez remercier Dieu pour eux, ils nous bénissent vraiment beaucoup beaucoup!

Dès notre arrivée, mardi en fin de journée, c’est vrai que les enfants ne savaient plus où donner de la tête tellement c’était fun ici, entre la structure de jeux, le trampoline, la piscine… mais tout de suite, ils se sont bien entendus avec les enfants qui habitent ici; les plus grands aident les nôtres à se repérer, à ouvrir ou fermer, et même à déjeuner le matin! Trop bien!

Mercredi, nous avons préparé des picnics, des boissons, etc, et embarqué les deux tribus pour aller visiter les ruines d’une ancienne usine, situées dans un parc protégé. C’est un endroit vraiment joli, une petite balade tranquille et accessible, sauf pour Noé, qui a eu parfois de la peine à devoir rester dans le sac à dos prêté par les Chauvette. Mais dans l’ensemble, même s’il a fallu pas mal motiver les troupes, c’était une sortie amusante: découvrir des ruines et pouvoir un peu crapahuter dedans était bien divertissant pour eux. Nous y avons picniqué, installés sur un tronc tombé, puis retour. C’était aussi un bon moment pour apprendre à se connaître, marcher en parlant, en partageant ce que les enfants vivaient… Trop chouette! Chouette aussi bien sûr d’arriver à la maison et de pouvoir piquer une tête dans la piscine; parce que c’est vrai qu’on a eu chaud!

Jeudi, matinée tranquille et sieste obligatoire (et respectée!). L’objectif était de garder nos forces pour le son et lumières offert tous les soirs l’été sur les facades du Parlement d’Ottawa. On s’est garés tout proche du marché By, un des attraits touristiques de la ville, et malgré l’heure tardive et le nombre d’échoppes fermées, nous avons pu profiter un peu quand même de cet endroit. Après cela, nous avons fait une séance photo autour de grandes lettres OTTAWA dans le centre ville, puis marché encore jusqu’aux écluses (le canal rideau) et enfin jusqu’au Parlement.

Nous y sommes arrivés avec une bonne heure d’avance, voulant nous assurer d’être installés comme il faut. Les Chauvette avaient bien préparé l’excursion: une grande couverture pour asseoir les enfants, quelques chaises pliantes pour les adultes, des pop-corn dans un sac à dos, de quoi boire… et une cariole pour porter tout ça, et éventuellement un enfant au besoin. Pouf, en deux temps, trois mouvements, c’est un véritable campement que nous avons installé! Au centre de la place était installé le van depuis lequel le son et lumière était diffusé. Sur ses parois étaient installés de grands écrans interactifs qui permettaient des jeux… il s’agissait de sauter avant un obstacle sur l’écran, ou de gigoter pour produire des formes… nous avons nous-mêmes participé avec nos deux grands, et on s’est bien amusés!

Pour la petite histoire, tout le monde s’installe donc sur les pelouses en face du Parlement, et quelques minutes avant le début du spectacle, les arrosoirs automatiques se sont déclenchés! Heureusement, notre campement était juste au bon endroit et nous n’avons pas eu besoin de bouger! ça n’a duré qu’un instant mais ça a produit son effet.

Le pop corn a été distribué juste avant le spectacle lui-même (les enfants étaient de toute façon bien trop occupés à jouer sur la pelouse avant)… Tous en place, bien installés, nous avons été éblouis par ce spectacle d’environ 35 minutes, qui retrace en anglais et en français un gros résumé de l’histoire du Canada. C’était magnifique, riche en informations, mais aussi en couleurs, en effets spéciaux, et en émotions… les images de Juno Beach m’ont touchées, mais aussi le mouvement spontané des Canadiens de se lever, à la fin du spectacle, en entendant l’hymne national, joué sur l’image du drapeau projeté sur la facade. Magnifique.

Nous avons bien sûr dû retourner à pied, et Noé a tenu à pousser la cariole. Il a beaucoup marché avant d’abdiquer, et a été très courageux; les grands aussi, qui malgré leur fatigue sont restés concentrés pour nous suivre jusqu’au bout! Bravo! J’étais impressionnée que personne ne s’endorme pendant les 25 minutes de route pour rentrer (surtout qu’on est arrivés à 23:37!!!) mais non! par contre, cette fois-là, pas eu besoin de trop de câlins pour s’endormir! (voir le petit film en bas de page)

Après une soirée aussi remplie, bien sûr que vendredi était plus calme!!! Nous sommes restés à la maison, pour jouer, profiter de la piscine, dormir un peu pour les plus petits… Ouf, ça fait du bien aussi!!!

Samedi, sur l’invitation des Chauvette, nous sommes allés vers un petit lac qui dispose d’une plage (surveillée)… avec leur canoë!!!! Là, après un bon picnic de taboulé maison, les enfants qui voulaient rester à la plage pouvaient y jouer, et les adultes se sont répartis les tours de canoë pour être avec les enfants et avoir du plaisir aussi… Malheureusement les appareils que nous avons ne sont pas étanches, nous n’avons pas pu prendre de photos, mais nous avons vu des nénuphars blancs et jaunes; nous n’en avions jamais vu de semblables… Magnifiques! Faire du canoë s’est avéré être une activité aussi physique que reposante, et autant David que moi avons eu beaucoup de plaisir. Anaëlle a été assez aventureuse pour s’essayer au kayak, et elle s’est assez bien débrouillée! Elle a pu s’éloigner de la rive comme il faut, en évitant les quelques obstacles… Alors que nous la doublions en canoë, un insecte volant lui a fait très peur. Je n’ai pas réussi à savoir si c’était une énorme libellule (il y en avait de très impressionnantes) ou si c’était un taon, mais en tout cas ça l’a pétrifiée. Olivier a pu juste attacher son kayak derrière le canoë, et nous l’avons remorquée pour retourner sur la terre ferme. J’était quand même bien fière de ma petite aventurière, qui avait pu pagayer toute seule un bon bout.

Si vous n’avez pas encore vu les images, soyez totalement rassuré. Les parents Chauvette ne sont pas irresponsables, ils ont assez de gilets de sauvetage, bouées, brassards et autres accessoires de sécurité pour tout le monde, et nous n’avons mis personne en danger. (Vous pouvez voir le 2ème petit film en bas de page)

DIMANCHE! Journée magnifique parmi tant de journées magnifiques! Les Chauvette ont décidé de nous suivre jusqu’à Rockland, une bourgade située à environ 1h de route de chez eux, pour participer au culte à l’église du Roc. Nous voulions y aller car nous connaissions le couple pastoral, Carl Grimard et Fanie Lozier. En effet, ils ont tous deux déjà été orateurs dans des conférences et autres séminaires auxquels nous avions participé (ou organisé, mais bref). Du coup nous avions très envie de les revoir!

Leur église est une petite implantation, et nous avons comme triplé l’effectif d’enfants en arrivant avec nos deux tribus. Il nous a été fait un accueil très chaleureux, et nous avons eu beaucoup de plaisir pendant ce culte. Une très belle louange (oh la voix de la chanteuse… Keren m’a manqué pour partager ça avec elle!), un excellent message, une très bonne ambiance générale… ça fait du bien!

Après le culte, nous avons été invités au restaurant par Carl et Fanie… Bonne surprise en arrivant: le match de la finale de la coupe du monde de foot est diffusé sur les écrans… et la France mène 2-1! Yes! C’est un restaurant amical pour la famille, nos enfants ont reçu des crayons et des livres de coloriages et de jeux; ont eu droit à des petits menus servis rapidement… trop bien! Quant à nous, nous nous sommes régalés de délicieuses salades, de la délicieuse compagnie, et de la victoire des Français! Une petite danse de victoire s’est imposée, pour le plus grand plaisir des enfants, et si les canadiens ont été surpris, ils n’ont en tout cas pas bronché! On a gagné, on a gagné! (enfin, c’est les joueurs qui ont gagné, mais c’est une victoire facile à s’approprier apparemment…)

Pour rentrer à la maison, nous avons fait un détour pour passer sur un traversier (un ferry, quoi! ou plutôt un bac), et je n’ai pas hésité à jouer la touriste de service pour prendre des photos. C’est pas tous les jours, quand même! Les enfants étaient bien contents…

Arrivés à la maison, nous avons bénéficié d’un court répit, avant l’arrivée de la famille pour l’anniversaire. Je dois dire que j’ai vécu comme un privilège d’être à ce point bienvenue dans une fête de famille québécoise. L’atmosphère était très bon enfant, ça jasait dans tous les coins, on se servait de bière, d’eau fraîche et de saucisses, on avait apporté des salades, des cadeaux pour le petit… trop bien! C’était une fin de soirée encore tardive, mais tellement agréable! Bon, les enfants Tripet auraient eu besoin de se coucher plus tôt, cette fois, je crois, mais… ils se sont amusés jusqu’au bout! (faire du trampoline à 20:30, retourner dans la piscine encore à 21h… c’est la fête!!!)

Nous restons chez eux encore jusque samedi, qui est l’anniversaire de David, et pour la suite, je vous laisse vous rappeler de ce qu’on avait annoncé! Ou sinon, vous aurez la surprise!

2 vidéos en bonus :