Mois : janvier 2019

 

Semaines 40/41

du 8 au 20 janvier

LA SEMAINE, EN POINTS FORTS: (Ici, les gros points, les détails plus loin…)

  • Le 8 janvier, nous avons fait la route pour aller chez… PAPY ET MAMIE!!! Il y avait de la joie pour tout le monde, et la route s’est très bien passée.
  • Quel bonheur chez Papy et Mamie! De nouveau, des jouets et des livres connus et tant aimés; quelques visites de Catherine, bonne amie de la famille, avec Onyx, son nouveau chien-renard, que les enfants essaient d’apprivoiser…
  • Jeudi 10, très grosse journée! Un petit voyage vers Le Locle: Joshua va chez Monica, sa coiffeuse préférée; puis nous mangeons chez nos amis les Kaiser, chez qui sont entreposées nos affaires. Ensuite nous retrouvons Keren (YOUHOU!!!), qui est comme une tatie pour nos enfants. Elle va les garder pendant que nous allons rencontrer Olivier et Sabrine Favre. Puis nous la retrouvons pour le souper. Enfin, je l’emmène à la gare, où nous prenons un thé et parlons si longtemps qu’elle rate son train. Ben voyons, personne n’est surpris!
  • Vendredi 11, encore une bonne grosse journée: le matin, visite impromptue de Damaris et son fils Timéo, qui faisaient route vers Lausanne et se sont arrêtés vers nous le temps d’un café. Nous quittons mamie et les enfants juste après le repas pour aller à Vevey, rencontrer nos amis et néanmoins collègues Blaise et Edith Thomi. Aussitôt après, nous avons rendez-vous avec nos chers collègues de Lausanne, avec qui nous avons en réalité terminé la soirée par un souper informel et sympathique…
  • Samedi 11, pour midi rdv chez les Bioret, nos amis les plus proches (elle a été ma témoin de mariage, quand même!), nous avons passé l’après midi ensemble et les papas ont même emmené les enfants faire un tour de luge et de bob. COOOL!
  • Dimanche 12, deux passages à Lausanne; le matin pour aller au culte en famille (où on s’est d’ailleurs vraiment senti en famille), puis plus tard pour retrouver nos amis du Ministère Samuel, (sans les enfants, merci papy et mamie) avec lesquels nous avons prié les uns pour les autres… Yes!
  • Lundi 13, un petit moment entre filles: j’emmène Anaëlle voir le pédiatre qui la connaît au Locle, et on en profite pour faire quelques petites courses… On a même eu la bonne surprise de croiser Virginie, une des anciennes maîtresses de Joshua, qui n’en croyait pas ses yeux… Trop bien!
  • L’après-midi, David rend visite au Foyer André, où il a travaillé précédemment, e qui débouche une possibilité d’emploi futur… affaire à suivre.
  • Mardi 15, Shékina Favre, la marraine d’Anaëlle est venue manger avec nous, pour le plus grand bonheur de sa filleule, qui ne voulait plus la laisser partir… Joshua a aussi perdu ses deux dents de devant, vous pourrez lire comment plus bas!
  • Mercredi 16, David a pu passer la journée à ski avec des Nicolas Bioret et Alain Pilecki, et OH quel bonheur pour lui!!!
  • Jeudi 16, encore un moment avec Keren, pour le goûter cette fois, avant d’aller à Cernier chez Sébastien, Jessica et surtout Evana et Maxime, leurs enfants, pour le souper. Les enfants se retrouvent avec un plaisir évident; les parents en disent autant!
  • Vendredi 17, passage sur la Brévine à midi pour un repas rapide. Anaëlle se réjouissait de retrouver son amoureux, Timothée. Quant à Noé il a immédiatement reconnu Elina, la petite soeur de Timothée, avec qui il est sûr de se marier quand ils seront adultes… Aussitôt après, nous avons rendez-vous chez Manon, une amie de Joshua, où nous rejoindrons Evana et Maxime, puis Chloé et Léo, avec leurs frères et soeurs. J’étais bien contente que toutes ces mamans soient aussi des amies que j’apprécie beaucoup, et ça m’a fait très plaisir de les revoir aussi!
  • Samedi 19, journée valises, puis nous partions à Annecy, chez nos amis de longue date, les Dubi!
  • Dimanche 20, David prêche dans leur église, et nous y passons tous un chouette temps, avant de retourner chez eux pour la journée et soirée (et le dodo, nous ne repartons que lundi). Belle journée, sincèrement!

QUELQUES MOTS DES ENFANTS:

  • Joshua: « Mais maman, pourquoi on doit toujours raconter aux gens tout ce qu’on a fait pendant le voyage? Parce que bon c’est un peu énervant, à chaque fois de réfléchir. Et puis en plus, on a fait tous ces exercices de dire ce qu’on avait fait, pendant le voyage, ils ont pas lu sur notre site? » (ET TOC!) (Bravo à ceux d’entre vous qui ont lu, d’ailleurs!) Anaëlle: « Ben moi je sais comment faire! Je dis toujours la même chose et comme ça c’est facile, pas besoin de réfléchir! » Joshua: « Ben oui mais moi, dire tout le temps la même chose, je trouve ça énervant quand même…  » Anaëlle: « Ben oui mais les gens ils savent pas. Et puis tu sais, moi je crois qu’en fait ils sont juste contents de nous voir et en fait c’est pas grave ce qu’on leur raconte. » Noé: « Moi j’ai vu des baleines. Et on est allés chez Toot, et aussi chez Papy et Mamie. » Joshua: « mais non mais… n’importe quoi, hein! »…. rires
  • Noé: « Keren? Ben… Merci d’être là! »
  • Joshua: « Maman, tu sais les copains? Je suis content qu’on les voie. Mais aussi papy et mamie, parce que ça faisait longtemps, et moi je les aime, hein tu sais. » Anaëlle: « Oh ben moi aussi je les aime! » Noé: « Moi aussi je aime papy et mamie. Et aussi les copains. »
  • Anaëlle: « Maman, quand je vais me marier avec Timothée, il me laissera jouer avec lui? » Moi: « Euh… si tu te maries avec lui, ce sera parce que vous jouez bien ensemble, et que vous aimez être ensemble. » Anaëlle: « Mais est-ce que tu crois que je peux me marier avec un autre? Ben non! Parce que là je lui ai déjà dit que j’allais me marier avec lui, alors tu vois! » Moi: « C’est vrai. Mais vous allez grandir, les choses vont changer, vous allez rencontrer d’autres amis. Et il peut comprendre que tu changes d’avis. Il vaut mieux lui dire plutôt que de te marier avec lui si tu ne trouves pas ça fun. » Anaëlle: « Bon. Alors je vais réfléchir encore. Mais peut-être que je vais changer, maman, parce que là Timothée il me laissait jouer avec rien. C’était pas fun. » Moi: « Ben non, je comprends. » Anaëlle: « Mais il sera d’accord, hein? Je veux pas qu’il soit triste. » Moi: « Je pense qu’il n’aura pas le choix. Il sera peut-être triste un moment, mais c’est mieux que de se marier sans s’amuser avec ton mari. » Anaëlle: « Ben oui parce que sinon si c’est toute la vie comme ça, ben non! Là ça va pas! C’est pas fait pour ça les amoureux! » … Elle a tout compris.
  • Joshua: « Hé ben avec papa, on jouait à la force, où en fait je poussais sur son poing, et des fois il devait aller en arrière, mais d’un seul coup, quand il est revenu en avant, ben moi j’aimas réussi à retenir, et du coup, paf, j’ai eu son poing sur ma bouche et du coup, ben il m’a tapé, et mes deux dents de devant elles sont tombées! Bon sur le coup j’ai eu un peu mal, mais après ce qui est bien, c’est que du coup, ben la petite souris elle m’a apporté DEUX cadeaux! »
DéTAILS ET COMPLEMENTS

Dès notre arrivée, (et un peu avant), nous avons pris contact avec quelques collègues, histoire de leur proposer qu’on se voie pour parler de notre avenir. Avec les uns, surtout pour leur sagesse, et prier avec eux; avec les autres, pour étudier des possibilités de collaboration. Nous avons ciblé les rares amis que nous allions voir: c’est simple, aucun. A part les Bioret, nos amis les plus proches. Non je plaisante, mais nous avions décidé de ne pas voir trop d’amis, car nous étions là pour la famille, et nous avions peu de temps. Nous avons donc uniquement pris rendez-vous avec les amis de nos enfants (dont les parents étaient aussi nos amis, c’est vrai…).

Cependant la joie est au rendez-vous pour chacun des rendez-vous. Arriver chez Papy et Mamie, y accueillir Catherine, chaque nouvelles retrouvailles étaient pétries de beaucoup de joie. C’est quand même Keren qui a obtenu la palme d’or des cris de joie. Les enfants ont hurlé de plaisir dès qu’ils l’ont aperçue; quant à moi j’ai bondi hors de la voiture et je l’ai serrée dans mes bras aussi longtemps que j’ai pu!!! Après ça, il restait un peu moins d’exubérance pour les autres… je plaisante. En tout cas, avec Keren… Comme ça fait du bien de papoter ensemble comme avant, de tout et de rien et de notre cheminement avec Dieu et de la vie!!! FIOU! Que du bonheur!!!

Les enfants ont toujours été heureux de revoir leurs amis, mais j’ai été sidérée de la facilité avec laquelle ils sont directement rentrés dans leurs jeux. En particulier quand à la fin du séjour Joshua a enfin retrouvé son copain Léo chez leur amie commune Manon… Totalement bluffant! On aurait cru qu’ils s’étaient vus à l’école le matin même… A peine un bonjour, et hop! ils jouaient ensemble à construire un garage et concevaient déjà la course qu’ils pourraient faire faire à leurs voitures… Incroyable! Alors que Joshua parlait depuis longtemps de retrouver Léo pour jouer avec lui… et c’est exactement ce qu’il a fait.

Cet après-midi là, en particulier, fut bien pétri de bonheur pour tous: pour moi de revoir Laure, qui nous accueillait tous, Jessica, et Sandra, les mamans des amis; toutes trois femmes que j’aime beaucoup! Pour les enfants de jouer jouer jouer avec les copains, sans poser de questions, sans devoir raconter leur vie, ce dont ils sont fatigués, et dans le fond, pour tout vous dire, ils ne voient pas tellement l’intérêt de dire, redire et re-raconter…

Mais je me perds: pour les enfants, c’est une vraie joie de revoir les lieux familiers du canton. Chez Papy et Mamie, et les parcs alentours, mais aussi la Migros, Le Locle, le gros rond-point de l’entrée de La Chaux de Fonds avec sa structure grise, rouge et jaune… A tout bout de champs, leur exclamation de joie: « Oh oui, maman, je me souviens de ça! » « Oh oui, Anaëlle, tu te souviens de ça? » « Oh oui, oh oui, tu te souviens, on allait là aussi! » « Je crois que c’est la rue de mon atelier, hein là, maman? »

Pour les adultes, c’est un peu différent, peut-être, mais très beau de voir nos enfants exprimer tant de joie à revoir les lieux de leurs repères. Je ne suis pas si sûre d’être autant joyeuse, n’étant pas encore en mesure de leur fournir de nouveaux repères. Nous ne savons toujours pas où et comment choisir le lieu de notre future installation. (On y travaille fort, pourtant, croyez-moi!)

Ceci dit les rencontres avec les collègues précisent certaines choses. Une chose se définit clairement, au cas où le doute subsiste: nous ne nous installerons pas dans le canton de Neuchâtel. La rencontre avec l’équipe de Lausanne nous laissent plus songeurs, et il reste possible que nous nous y installions, dans ces environs en tout cas. Cependant, nous n’avons encore aucune conviction définitive, bien qu’il soit déjà très bon de pouvoir commencer à réfléchir, définir, préférer avec de vrais éléments en main. Affaire à suivre…

Notre départ en direction de Annecy s’avère très chouette: nos amis les Dubi se sont installés cet été dans une magnifique maison et nous y réservent un très bel accueil. Nous sommes encouragés par le témoignage de la façon dont ils ont pu acheter cette maison, et nous renforçons notre espoir pour notre avenir. Le culte dans leur église s’avère très beau; non seulement la louange était excellente mais en plus les enfants ont eu du plaisir, bien entourés par les garçons Dubi, avec lesquels ils ont joué toute la journée, d’ailleurs.

Je pourrais raconter beaucoup d’autres détails, mais ça ne serait plus intéressant. Nous continuons notre route, pour une sorte de mini-tour de France, avec escales à Alès, Carcassonne, Toulouse, Angers, et Paris… avant notre vol pour la Réunion. La suite au prochain numéro! Merci pour votre fidélité, désolés pour le retard, on va essayer de se rattraper un peu, maintenant… A bientôt!

Semaines 38/39

du 24 décembre au 7 janvier

2 SEMAINES, EN POINTS FORTS

  • Nous voilà en France !!! Premier arrêt sur la route : un vrai bon café, et un pain au chocolat français ! Ah… ça c’est le bonheur! 
  • Retrouver les grands-parents, ça fait du bien aux enfants ! Juste être là, dans une maison connue, avec des jouets connus, avec les livres aimés, et peu lu depuis longtemps… Quel plaisir ! La Toot (ma maman) leur a lu plein d’histoires, et nous a fait de très bon repas. (Je dois dire qu’elle a aussi pas mal géré nos lessives, ce qui m’a bien reposée un moment !) 
  • Pendant ce séjour prolongé chez mes parents, nous sommes allés plusieurs fois dans certains de nos parcs préférés : au bois de Lébisey, où j’allais petite ; au parc du château de Caen, qui est de plus en plus refait et magnifique. Nous y avons fait un tour des remparts récemment ouverts… trop chouette ! Ma maman a aussi emmené les enfants plusieurs fois au bord du canal proche de la maison. 
  • Joshua a joué aux échecs avec Grand-père Pierre, qui a conclu que s’il se concentre, il se débrouille pas mal… c’est mieux que ce qu’on peut dire de moi, qui n’ai jamais réussi à me familiariser avec ce jeu ! Les enfants ont fait des jeux de société ; j’ai joué au Scrabble avec ma maman, jeu que nous faisions souvent avec sa maman à elle. Des pastilles pour colorer le bain reçues à Noël ont permis aux enfants de prendre un bain couleur de lie de vin, très amusant ! David a aidé mes parents pour couper le bois, aussi… La vraie vie, quoi!
  • Le décalage horaire est violent, 9h c’est beaucoup quand même. Mais dans l’ensemble, hormis Anaëlle qui a plus de peine à s’endormir le soir, nous nous en sortons assez bien.
  • Mardi 25 décembre, c’est Noël ! Nous avons passé une belle journée chez mes parents, avec de chouettes cadeaux, en partie envoyés par la famille suisse, les parrains et marraines… MERCI ! Les enfants et leurs parents sont heureux ! Entre les beaux cadeaux et le bon repas européen… il y avait aussi encore le bon vin et la bonne compagnie pour nous réjouir ! 
  • Le 25 au soir, nous avons été rejoints par ma sœur Anne et sa fille Camille. Elles ont mangé plusieurs fois avec nous au cours de notre séjour. Trop chouette de profiter d’être ensemble.
  • David et moi sommes sortis une fois juste les deux avec Camille, manger une crêpe en ville ; une autre fois pour prendre le thé et le dessert avec Anne. 
  • Le samedi 29 décembre, nous attendions avec impatience Naomi, la marraine de Joshua, qui a passé l’après-midi et la soirée avec nous ! Elle venait avec son mari, leurs deux filles, et son frère Philip que je n’avais pas revu depuis un moment… Chouettes moments ! On a profité du parc du château ensemble, puis soupé dans le buffet chinois qui fait désormais partie de notre rituel en Normandie. Inutile de préciser que Joshua était tout content de voir sa marraine ! Les trois enfants ont été très fiers de manger leur repas avec les baguettes chinoises que nous avions achetées à San Francisco! (Il y avait même des fruits de mer, et ça c’était le top !) 
  • Du 30 décembre au 2 janvier, nous étions chez les El Guedj, des amis de longue date, sur les hauts de Honfleur, qui ont deux grands fils et un fils plus jeune, de quelques mois l’aîné de Joshua ; connu par nos enfants sous le nom de « Nathan-des-vacances »… nous avons fêté la nouvelle année avec eux et deux autres couples de leurs amis. Le premier janvier dans l’après-midi, nous sommes allés avec eux marcher un peu dans Honfleur, profiter du mini-marché de Noël encore ouvert… et juste de la jolie ville. Le reste du temps, les enfants ont joué ensemble, et les adultes ont papoté, beaucoup. On a même réussi à se prendre un temps de culte ensemble, à la maison. Très sympa ! 
  • De retour chez mes parents, nous avons emmené Joshua, Anaëlle et Camille au cinéma ensemble voir le nouveau Mary Poppins ; que nous avons tous beaucoup aimé. Ce fut un moment fort, notamment pour David, qui partageait une partie de son enfance avec ses enfants ; avec Anaëlle sur ses genoux pendant presque tout le film… Pendant ce temps, Noé profitait de Toot et Grand-Père Pierre pour lui tout seul ! et toc ! 
  • Le jeudi 3 janvier, nous avons pris la journée pour aller visiter le château de Falaise, ancien château médiéval où est né Guillaume le Conquérant. Le château est rénové, équipé de toutes sortes d’explications, et très intéressant, y compris pour les enfants ! Nous avons beaucoup apprécié la visite (merci, Toot, de nous avoir donné cette idée !) 
  • Nous avons pris une après-midi, avec Anne et Camille, pour célébrer les 5 ans d’Anaëlle au goûter. En effet, mes parents n’avaient pas posté les colis pour Anaëlle début novembre… Faire une fête supplémentaire a été tout à fait apprécié ! Son gâteau ? Une galette des rois !!! Miam ! Et trop fort : qui a eu la fève ? Anaëlle !!! Nous avons même offert à mon père son cadeau pour son anniversaire, en octobre passé… De bons sels parfumés, trouvés en Gaspésie, voilà qui lui fit plaisir. 
  • A l’occasion d’un passage dans le centre commercial voisin, pour une course ou une autre, les enfants ont trouvé de nouveaux livres ! Trop fun ! 
  • J’ai aussi emmené Anaëlle à la piscine pour un temps privilégié juste les deux ; et c’était trop bien ! Je lui avais promis depuis longtemps de l’emmener nager dans la piscine où j’avais appris à nager, et c’était chouette autant pour elle que pour moi de se trouver là. 
  • En tout, trois galettes des rois, et chaque enfant a eu la fève!

QUELQUES MOTS DES ENFANTS:

  • Noé : « Moi j’ai une cousine qui s’appelle Camille, et elle est gentille ! » Camille : « Ah oui ? Et c’est qui Camille ? » Noé : « ben… » Camille : « Ben c’est moi ! » Noé : « …»
  • Noé, en entrant chez mes parents : « Ca y est ! On est à la maison ! » Puis, en entrant chez nos amis : « mais en fait c’est où chez nous, maman ? On a plus de maison ? »  
  • Joshua, à Honfleur: « Mais maman, il était tout mini ce marché de Noël! » Anaëlle: « Ben oui mais il est sympa, quand même! Surtout avec nos amis! » Joshua: « Ben ouais, surtout qu’ils nous ont offert des bonbons, là, tu sais des longs longs trucs comme des sortes de pailles avec des goûts et des couleurs différents! » Anaëlle: « Oui mais le mieux c’est que on a partagé et moi j’ai goûté toutes les couleurs! » Noé: « Moi aussi je veux goûter toutes les couleurs! » Joshua: « Ben oui, on a tous goûté toutes les couleurs! » Anaëlle: « Ben oui, parce que c’était trop bien comme ça. » Noé: « Ben moi je veux encore toutes les couleurs de bonbons. » Joshua: « Ben oui moi aussi! Mais une autre fois…  »
  • Joshua: « Moi je suis trop content d’avoir vu ma marraine! » Anaëlle: « Oh oui! Et surtout d’aller au restaurant avec elle! » Noé: « Moi j’aime le restaurant chinois. » Joshua: « Oui mais moi j’aime ma marraine, surtout! » Noé: « Et aussi son bébé! » Anaëlle: « Oh oui, elle est trop mignonne mignonne cette petite bébé! » Joshua: « Ben oui mais moi je préfère quand même ma marraine. J’étais content de la voir, parce qu’en plus je la vois pas souvent quand même! » Anaëlle: « Oui ça c’est vrai! Mais moi aussi je veux voir ma marraine! » Noé: « Moi aussi je veux voir ma marraine… »
  • Noé: « Moi je veux encore aller chez Nathan des vacances… » Joshua: « Oui, mais en fait, tu sais, Nathan des vacances, c’est pas vraiment son nom, hein! » Noé: « Mais moi je veux encore aller chez lui! » Joshua: « Ben oui, on pourra retourner le voir, mais en fait il s’appelle Nathan El Guedj, tu comprends? » Noé. « Oui. Mais moi je veux encore aller jouer chez Nathanle Ketch… »
  • Anaëlle: « Maman, est-ce que quand tu étais dans cette piscine quand tu étais petite, tu mettais aussi la tête sous l’eau comme moi? » Moi: « Oui, ma belle, j’ai appris ici je crois… » Anaëlle: « Oh ben moi, je suis contente, mais est-ce que on pourra encore revenir? »
  • Joshua: « Oh dis, il était magnifique, ce château, hein dis? » Anaëlle: « Ben oui, mais moi j’aurais bien aimé habiter là à cette époque, en plus avec les belles robes et les belles épées, hein! » Joshua: « Oui mais bon, à l’époque, les épées, il y en avait pas pour les filles, hein! » Anaëlle: « Mh! C’est pas juste! » Et elle boude…
DETAILS ET COMPLEMENTS

Quand on est dans la famille, on ne passe pas sa soirée sur son ordi à rédiger un blog. Moralité; on a bien du retard, puisqu’après avoir passé une soirée Scrabble ou deux avec ma mère (bien plus sympa que sur mon ordi, on est d’accord); on part maintenant chez mes beaux-parents profiter d’eux aussi… et de quelques rares amis suisses avec qui on a pu passer un moment.

Nous avons été heureux, pendant ce séjour normand, de revoir ma famille, les lieux familiers, de manger des plats d’ici (oh de vrais crêpes, du bon fromage…) et de se réadapter à l’horaire européen dans une maison hospitalière.

Nous essayerons de rattraper notre retard dans la semaine qui est devant nous; mais on doit dire qu’on est très actifs… Devant nous, une grosse dizaine de jours en Suisse, puis un mini-tour de France: Annecy, Alès, Carcassonne, Toulouse, Nérac, Angers, Paris et bientôt… la Réunion! Ouf! Vivement le soleil!!

Semaine 37

du 17 au 23 décembre
1) Las Vegas : Noël du Staff de l’église, sortie aux casinos, etc…
2) Valley of Fire State Park et départ de Las Vegas pour Los Angeles
3) Santa Monica, Los Angeles et départ des USA pour la France
4) Bonus : Le match de basket des Lakers du vendredi soir – Voir le résumé du match ici.

LA SEMAINE, EN POINTS FORTS

  • Lundi, Aline a passé la journée au Outlet Mall (en Europe nous commençons à avoir des équivalents sous forme de village de marques); où je l’ai rejointe en fin de journée pour l’aider à faire des choix. Elle a eu bien du plaisir, et s’est offert de jolis souvenirs…
  • Mardi matin, David et moi étions invités à la fête de Noël du staff de ICLV, l’église que nous visitons à Las Vegas. Nous y avons été bien accueillis, et ce fut fort amusant ! Pendant ce temps, activité du calendrier de l’Avent oblige, Aline et les enfants se livraient à une chasse au trésor qui leur livrait des petits trésors de Noël dans des cactus ! 
  • Plus tard dans la journée, Aline et moi sommes allées au Walmart avec Noé pour faire nos dernières petites courses de choses toutes américaines à ramener en Europe. Nous en avons profité pour jouer aux petits lutins avec des accessoires proposés à la vente… que nous n’avons pas achetés. Désolés. 
  • Mercredi matin, retour sur le strip avec les enfants : cette fois depuis l’autre côté, nous visitons le Treasure Island, sur le thème des pirates, puis le Venetia qui imite les canaux vénitiens en intérieur, avec gondoles et ciel bleu peint et éclairé de sorte qu’on se croit dehors… enfin direction le Bellagio, où nous avons admiré les magnifiques sculptures florales sur le thème de Noël, et dont nous sommes juste sortis pour voir la fameuse fausse Tour Eiffel… Les enfants ont beaucoup aimé!
  • Mercredi soir, David et moi sommes allés au culte du mercredi soir ; mais nous n’y sommes restés que pour la louange, ne nous sentant pas forcément de nous asseoir autour des tables installées apparemment pour un spécial de Noël… Pendant ce temps, Aline et les enfants ont fait un souper aux chandelles ; et du coup nous avons profité d’un petit déjeuner décoré (et aussi aux chandelles) le lendemain matin…
  • Jeudi, visite de la Vallée de feu!!! Un 20 décembre, gambader et grimper dans des roches rouges et or, au chaud (25°C) et pique-niquer en T-shirt… je suis faite pour cette vie!
  • Vendredi, grand départ pour Los Angeles ! ça sent la fin… Nous faisons la route à travers le désert sans encombres, et parvenons vers 15h à Santa Monica, où nous prenons le temps de saluer l’Océan pacifique encore une fois. Le port offre quelques attractions, mais c’est plutôt la plage qui a retenu notre attention… Pas de grosses baignades (toutes nos valises sont bouclées et je n’ai pas le cœur de gérer le sable après ça), mais nous avons pris le temps de mettre les pieds dans l’eau et de profiter du soleil ; ah ça oui ! 
  • Vendredi soir, pendant que les enfants et moi profitions d’un bon film de Noël ensemble à l’hôtel, David et Aline se rendaient à un match de NBA au Staples Center, le stade mythique des Lakers… qui jouaient contre les Pelicans de New Orleans. Pour ceux qui ne savent pas, ce sont des équipes de très haut niveau en basket. Ils étaient ravis (d’autant que les Lakers ont gagné) mais ont eu beaucoup de peine à rentrer, et sont arrivés à l’hôtel après minuit !!! Vous pouvez voir le résumé officiel du match ici.
  • Samedi, découverte tranquille de la ville… Nous avons commencé par un passage dans Chinatown, où nous avons dégusté de magnifiques et délicieux nems, beignets de bananes plantain et de patates douces, et même du jack fruit et du jus de canne à sucre; une découverte pour les enfants: MIAM !!! Après le repas, nous avons roulé jusqu’au fameux Walk of Fame, ce trottoir sur lequel on peut lire les noms de stars du cinéma dans des étoiles. Seuls David et Aline en ont profité : nous garer dans ce quartier nous aurait coûté la coquette somme de 30$ ! J’ai préféré rouler dans le quartier avec les enfants, pour découvrir les habitations et les routes en toboggan. Youhou ! 
  • Aussitôt, nous nous sommes dirigés vers le Griffith Observatory. C’est un promontoire naturel dans la ville, au sommet duquel est installé un observatoire des étoiles et planètes… et de la ville et du fameux panneau HOLLYWOOD ! Après une bonne glace, prise au soleil, nous sommes rentrés à l’hôtel, où, disons le, nous avons eu le bonheur de profiter de la piscine extérieure non couverte, de nuit, le 22 décembre… YES ! Comme je disais, je suis faite pour cette vie…
  • Dimanche, dès le matin, direction LAX : aéroport de Los Angeles. Nous y avons passé les divers contrôles et enregistrements sans encombres, avec même encore du temps à passer paisiblement avant l’embarquement. Le vol s’est également déroulé sans encombre. Nous serons à Paris demain matin ! (enfin à nos horloges biologiques il sera 23h à l’atterrissage ; mais ce sera quand même le matin ! ) 
LA SEMAINE VUE PAR LES ENFANTS
  • Joshua: On est allés sur la plage de Los Angeles, et il y avait de la musique, des stands pour acheter plein de choses sympas, et voilà! On est allés à Chinatown, et il y avait plein de faux dieux et aussi plein de fausses pièces chinoises, et aussi on a vu des maisons, avec des moulins et de l’eau qui coulait sans s’arrêter, comme des sortes de petites fontaines. A l’observatoire, c’était juste avant de partir, qu’on allait voir les étoiles, mais il y avait beaucoup de gens, mais bon on a quand même trouvé une place, mais par contre le télescope était en réparation alors on a pas pu voir les étoiles. Mais du coup comme compensation, on est allés à la piscine de l’hôtel; où on a commencé à nager; tu vois papa me tenait le ventre et moi je faisais comme ça. Et au bout d’un moment j’avais plus mon fond et je m’en rendais pas compte. On a mangé des glaces aussi, à l’observatoire.
  • Noé: On est allés dans les petits trous de les grottes. (dans le désert) Et on a mangé des glaces et on est allés à la piscine. Et on a fait le toboggan de voiture, et moi je criais YOUOUOUOUOUOUOUOU comme ça. Et on a vu des trains et des gros camions, et moi je disais vroummmmmmmmmmmmmmmmm…
  • Anaëlle: J’ai grimpé une sorte de montagne; et il y avait un endroit où il y avait de l’eau, mais sinon c’était juste le désert. Et elle s’appelait la vallée de feu, parce que les cailloux étaient rouges. Et est-ce que à Los Angeles c’est quand on était à la piscine à l’hôtel? parce que moi j’ai bien aimé ça la piscine. Mais Noé il avait un peu froid, mais moi j’aimais bien. Et grimper c’était aussi trop bien grimper. Parce que moi dans le désert j’ai quand même grimpé haut haut mais euh… très haut hein!
DETAILS ET COMPLEMENTS

Nous sommes heureux de vivre ces quelques jours à Las Vegas. Les décorations de Noël partout, l’accueil de l’église, l’ambiance particulière, mais surtout la chaleur… c’est vraiment cool! L’ambiance est particulièrement chaleureuse chez les Goulet pour leur fête de Noël, et nous nous amusons surtout de voir des collègues en pyjama de Noël… Un petit déjeuner (très) abondant était proposé, digne d’un buffet d’hôtel 5 étoiles : omelette, saucisse, jambon, fromage, pain perdu, fruits, et doughnuts décorés à outrance… Après le repas, des jeux, suivis d’un temps de partage par le pasteur Paul et un temps de prière et d’encouragement… Magnifique !

La journée à la vallée de feu nous a tous fait beaucoup de bien. Nous profitons de prendre notre dernière dose de soleil (croyons-nous, parce que finalement Los Angeles est ensoleillé également), nous gambadons dans les roches, les enfants jouent dans les mini grottes et inventent des histoires dans les cailloux… Tu le sens, le bonheur? Nous OUI!!!

L’arrivée sur Los Angeles s’avère être très encombrée. La circulation est simplement abominable dans cette ville, qui est constamment accablée de bouchons en tous sens. Nous avons eu une peine incroyable à parcourir les quelques kilomètres qui nous séparaient de l’hôtel, depuis la plage de Santa Monica… et pour finir nous avons laissé David et Aline prendre le métro pour aller au match des Lakers, ce dont ils se réjouissaient depuis longtemps déjà !!! L’arrivée seule à l’hôtel avec trois enfants fatigués s’est néanmoins très bien passée…

Le lendemain, nous avions déjà décidé de ne pas visiter TOUTE la ville: trop c’est trop. Nous avions donc sélectionné les lieux qui nous parlaient le plus, ou disons qui nous faisaient le plus envie. Chinatown ne nous a pas déçus, bien qu’elle soit très différente de Chinatown à San Francisco… Ici on se croirait plutôt vraiment dans une Chine un peu plus pauvre; avec des étals de marchants de fruits et légumes dans la rue (mmmmh; dommage que nous partions si vite, nous aurions fait bombance!!!). Certains de ces fruits nous intriguent: les enfants n’avaient jamais vu de « jackfruit » (je ne sais pas comment il s’appelle en français…) Nous en avons donc acheté, tout préparé sous nos yeux, et nous avons beaucoup aimé (nous les adultes! Les enfants étaient plus mitigés). Les divers étals de nourriture nous ont impressionnés, notamment la queue devant l’un des restaurants qui proposent de menus à l’emporter… On aurait dû y attendre une bonne grosse demie heure, voir 45 minutes, si on avait voulu manger là! Heureusement, un étal de beignets et autres rouleaux de printemps a tout à fait fait notre bonheur… Au même endroit, nous avons pu goûter un jus de canne à sucre écrasé sous nos yeux… Très intéressant pour Joshua, et délicieux, à notre avis. (De nouveau, les enfants ont été moins enthousiastes…) Quelques derniers achats de souvenirs, et nous partions plus loin…

Sans conteste, Los Angeles est une jolie ville… mais elle nous a aussi paru très étrange. Ceci dit, c’est avec plaisir que nous l’avons traversée. Le Walk of Fame n’est qu’un trottoir dans une rue normale, mais c’était amusant pour David de descendre de voiture et de tomber tout de suite sur Charles Aznavour! Tous nos espoirs étaient cependant concentrés sur l’Observatoire Griffith, dont on nous avait vanté les mérites pour le bénéfice des enfants.

Malheureusement, le télescope public était fermé pour maintenance, et il ne servait donc à rien d’attendre la nuit pour observer les étoiles, ce que Joshua regrette encore un peu (nous aussi). Ceci dit, nous avons beaucoup aimé le musée gratuit et interactif, dans lequel les enfants ont pu apprendre des tas de choses concernant les saisons, le décalage horaire, les marées, et tout ce qui concerne les planètes en général… particulièrement pertinent, juste avant de reprendre l’avion pour subir 9h de décalage horaire! Ne pas oublier le plaisir de manger encore un bon sorbet aux fruits au soleil, avec le fameux panneau « HOLLYWOOD » dans le paysage… Cool!

 Après notre dernier plongeon à la piscine de l’hôtel, où d’autres hôtes ont bien voulu nous prendre en photo, nous vérifions une dernière fois les valises… C’est demain matin que nous décollons pour Paris! Je ne me réjouis pas du tout d’y être pour le brouillard et le froid, mais être en famille à Noël… ça n’a pas de prix, on est d’accord! Nous avons assez bien anticipé nos valises et nous parvenons à ne pas nous coucher trop tard. Demain matin, nous décollons à 11h25; il faut donc être à l’aéroport à 8:25… ce qu’il faut anticiper, c’est la circulation pourrie. L’aéroport n’est qu’à 7 minutes à pied; mais nous ne pouvons pas y aller à pied avec les enfants et toutes les valises. Or la navette peut parfois mettre jusqu’à 45 minutes pour atteindre le bon terminal!!! C’est pourquoi nous quittons l’hôtel à 7:30… et atteignons l’aéroport en 15 minutes! Bref; tout va bien, nous avons même eu le temps de nous poser un peu dans l’aéroport avant le décollage.

Voilà! Nous quittons l’Amérique du Nord avec quantité d’étoiles dans les yeux, des tonnes et des tonnes de bons souvenirs, et une grande joie d’être chez mes parents pour Noël… La suite au prochain numéro!

Nous avons pris beaucoup de retard dans ce blog (quand on est dans la famille, on ne se cache pas derrière un écran); mais nous allons bientôt réussir à nous mettre à jour. La suite de nos aventures inclut une quinzaine de jours en Normandie, puis presque autant en Suisse avant de faire un mini tour de France. Puis nous nous envolerons de nouveau, vers la Réunion cette fois… et on verra encore ensuite ce qui pourra bien se passer!!!

Semaine 36

du 10 au 16 décembre
La Highway 1 le long du Pacifique, entre Monterey et San Luis Obispo
Las Vegas et ses casinos, les lumières de Noël et les décos…
Le désert de Calico Basin, le dimanche à l’église ICLV
Vidéo Youtube avec les show devant le Mirage et le Bellagio

vidéo du Volcan devant le Mirage

Les fontaines du Bellagio

LA SEMAINE, EN POINTS FORTS: 

  • Lundi, visite de Monterey, Californie, sur la côte Pacifique. C’est vraiment joli! Nous avons notamment passé du temps dans le port de pêche, où nous avons pu expliquer beaucoup de choses aux enfants… Après avoir encore profité d’une avancée rocheuse, nous avons roulé un moment le long des côtes sur la Highway 1; comme souvent, avec l’envie de s’arrêter tout le temps pour prendre les photos… Vous avez donc droit à plusieurs films, le tri étant impossible.
  • Le long des côtes, nous avons traversé des forêts, observé les vagues pas si pacifiques que ça (comme c’est beau la nature sauvage)… Lors de la pause du repas de midi, (vivent les pique-niques en décembre!), nous sommes descendus en bas d’une colline pour admirer l’océan… Après être restée joueuse, voilà que la marée montante a lancé un assaut violent de deux grosses vagues bien hautes et bien puissantes… Nous avons dû courir, mais les deux plus jeunes d’entre nous ont été balayés, bien malgré nous, et ont dû se débrouiller pour ne pas trop boire la tasse! Heureusement, nous avions nos valises dans la voiture, et nous avons pu tous nous changer, soit des pieds à la tête, pour Anaëlle, Noé et moi, soit juste les chaussettes, voire les pantalons pour les autres… Ouf! Ce soir dans notre hôtel, nous avons déversé des kilos de sable dans la baignoire en rinçant nos habits et chaussures…
  • Deux autres pauses, toujours le long de l’océan, nous ont permis d’admirer des éléphants de mer, nouvelle espèce encore non vue pendant notre voyage! Un peu plus loin, à Morro Bay, nous avons admiré le coucher du soleil, avant de terminer notre route à San Luis Obispo, de nouveau dans un bon motel (ouf!). Nous avons soupé à Taco Bell, depuis le temps qu’on voulait essayer cette enseigne… ça nous a bien plu à tous!
  • Mardi, nous avons roulé jusqu’à Las Vegas! Sur la route, nous avons traversé des zones diverses: vergers innombrables et infinis, champs de pompes à pétrole, désert… Au milieu des vergers, petit arrêt pour un achat de fruits biologiques et délicieux: mangues, kakis persimmons, avocats… Mmmmh!  Ceci nous a permis de nous régaler de délicieuses salades de fruits plus tard dans la semaine.
  • Mercredi, directement, nous sommes allés faire une promenade en famille sur le Strip, le boulevard le plus célèbre de Las Vegas! Dès le matin, pour éviter l’ambiance étrange des fins d’après midi et soirées, à laquelle nous ne voulions pas forcément exposer les enfants. Cette promenade nous a permis de voir des acrobates et autres artistes, de visiter le plus gros magasin de chocolats Hershey’s (marque américaine, même pas autant bon qu’on aimerait…), de découvrir les différentes décorations (permanentes et saisonnières) des hôtels Luxor (thème égyptien), Excalibur (médiéval), MGM… Nous avons même visité une Wedding Chapel avec les enfants, qui se sont bien amusés à jouer les marieurs. (« Aline, va t’asseoir à ta place! » s’exclame Noé. « Mais je croyais que j’étais la mariée… »)
  • Jeudi, au cours de la journée, nous avons participé à l’une des activités les plus fun du calendrier de l’Avent…: Nous avons construit et décoré des maisons en pain d’épices!!! Une par enfant plus une pour maman… elles sont tellement jolies qu’on attendra quelques jours avant de les manger! C’est aussi aujourd’hui que Kelly, une des assistantes de Paul Goulet, vient nous rencontrer, et m’emmène faire des courses alimentaires
  • Jeudi soir, nous sommes allés voir les lumières de Noël de notre nouveau quartier, et on a trouvé des perles, comme en attestent les photos que vous verrez. 
  • Vendredi midi, David et moi avons mangé avec le pasteur Paul Goulet, qui est la raison réelle de notre présence à Las Vegas. Il était accompagné de Dan, qu’il voulait que nous rencontrions, et avec qui nous avons bien accroché… WOW! Cet échange nous conduit plus loin et plus vite que ce à quoi nous nous serions attendus! (Les détails plus loin… mais non, on ne va pas venir vivre ici, ne paniquez pas.) 
  • Samedi, nous sommes allés visiter le désert… Calico Basin, proche d’ici, où nous avons escaladé de bon coeur, et pique-niqué, dans les roches rouges parsemées de cacti verts et bruns… On y a même vu un lièvre du désert! Magique… Vous lirez plus loin, si vous êtes assez curieux ou persévérants, comme nous avons été témoins d’un miracle SUPER COOL!
  • Dimanche matin, Anaëlle et moi sommes parties prendre le petit-déjeuner en ville, rien que toutes les deux… Comme c’est chouette, un moment entre filles! Elle le demandait depuis quelques jours, alors voilà! Nous nous sommes bien amusées, avons bien parlé, et nous sommes régalées!
  • En fin de matinée, nous avons rejoint l’église ICLV (International Church of Las Vegas) pour le culte que nous avons bien apprécié. A midi, nous avons mangé avec les pasteurs Paul et Denise, avec lesquels nous nous entendons décidément très très bien. 
  • En fin d’après-midi, oh oh oh; nous sommes allés tous les 6 au spectacle de Noël préparé par une équipe de l’église… Magnifique!!! Pas évident, pour les enfants auxquels il fallait traduire tout (et ce n’était pas toujours possible, entre jeux de mots, plaisanteries fines, chants et autres complications…); mais ils ont beaucoup aimé! Noé a refusé tout net d’aller jouer à la garderie: « Non, je veux voir le spectacle! » Parfait! Quelle façon de finir une semaine!  Vous pouvez voir le spectacle sur Youtube ici 

Les plus de la semaine, pour les enfants

  • Oh ben tu te souviens quand on a marché dans la ville, et il y avait la Pat’Patrouille, et même papa et maman ils nous avaient acheté un énorme chamallow en brochette avec du chocolat et plein de couleurs dessus? (Joshua) OH oui mais moi j’avais envie aussi de l’autre chocolat avec les oranges et rouges et les jaunes et tout ça dessus… (Anaëlle) Oui mais quand même, de toutes les couleurs c’était quand même encore même mieux, non? (Joshua) Moi j’avais peur avec la Pat’Patrouille. Elle était pour semblant, hein dis? (Noé) Mais il fallait pas avoir peur, Noé! (Anaëlle) Oui mais le monsieur avec le noir il faisait peur! (Noé) Mais les chocolats, on disait, Noé! (Joshua) Oui, moi je veux encore le chocolat, moi! (Noé)
  • Ben moi j’aime le désert! Mais ce que je préfère c’est grimper grimper grimper avec papa, hein dis papa, moi je suis forte pour grimper? (Anaëlle) Oh ben oui mais aussi moi je voulais pas que Noé et Aline ils soient tout seuls, parce que eux ils ont peur aussi! (Joshua) Moi je veux pas grimper tout en haut mais je veux grimper un peu. (Noé) Ah ben oui on a tous un peu grimpé pour aller manger dans les pierres de au soleil! (Anaëlle) Oui ça c’était trop bien, mais aussi tu te souviens il y avait un rocher qui était trop grand, hein dis! On est montés tous et moi j’avais quand même un peu peur parce que en plus c’était tout au bord au bord, mais quand même, c’était trop fort, hein! (Joshua) Moi aussi je suis grimpé aussi avec maman, mais aussi un peu tout seul, parce que je suis grand, moi aussi, hein maman! (Noé)
  • Oh ben nous on aime ça, les spectacles! C’était le plus beau spectacle de toute ma vie! (Joshua) Oh oui, mais moi j’aimais bien quand il y avait les soldats qui faisaient la marche comme ça, et hop et hop, et après ils prenaient tout le truc et c’était rigolo! (Anaëlle) Et moi j’aime aussi les pikats, moi! (Noé) Le pirate, tu veux dire? (Joshua) Non, pas le pirate, il était pas gentil le pirate, hein dis! (Noé)

DETAILS ET COMPLEMENTS

Nous sommes tellement reconnaissants de ce que nous ayons pu traverser la Californie sur la côte! Monterey est magnifique, mais toute la côte rivalise de beauté! D’éléphants de mer en forêts immémoriales, de côtes accidentées en passage de dauphins, de falaises abruptes en plages ensablées.. nous ne regrettons pas ce voyage!!!

L’arrivée à Las Vegas, dernière maison que nous occuperons aux Etats-Unis, se passe assez bien, et c’est assez chouette de se poser une dernière fois. Nous avons bien pu poser nos valises, et surtout profiter d’être dans une maison pour certaines activités de Noël: maisons de pain d’épices, notamment! Nous apprécions bien le jardin, doté d’une table de ping-pong et d’un immense fauteuil sur lequel nous nous installons à plusieurs pour profiter du soleil… Aline a même bronzé encore!

Notre rencontre avec le pasteur Paul Goulet et son collaborateur Dan, puis avec son épouse Denise Goulet, nous ouvre des perspectives… Encore rien de concret, mais il est possible que nous collaborions dans le futur. On peut déjà dire qu’après avoir partagé nos rêves, ils nous disent que nos rêves se rejoignent, ou se ressemblent beaucoup, et qu’ils y travaillent déjà depuis un moment en Europe, en réalité. Nous allons explorer les possibilités de collaboration en France et en Suisse dans les temps qui viennent. Du coup, notre temps en France, avant de partir à la Réunion, se transforme un peu. Un petit passage en Suisse, pour rendre visite aux parents de David; puis quelques temps dans le Sud de la France, tout cela nous permettra de rencontrer quelques collègues pour explorer ensemble les possibilités concrètes de travail en commun… Suspens. Les prières sont les bienvenues!

MIRACLE ET EMERVEILLEMENT

Ce serait trop injuste de passer ceci sous silence!

Lors de notre promenade à Calico Basin, le porte-feuille de David est tombé, on ne sait comment, sur la première roche que nous avions escaladée. Il a été trouvé tout de suite par un enfant que nous ne connaissions, qui nous l’a rendu aussitôt. A ce moment, j’ai vérifié que j’avais le mien; mais ne le trouvant pas, j’en ai conclu qu’il était resté à la maison ou dans l’auto. Nous avons continué la promenade sans nous en soucier.

Malheureusement, le soir même, voulant aller faire une course ou une autre, je suis incapable de mettre la main sur mon porte-monnaie. Celui-ci est vert vif, ce que je précise parce qu’il est difficile de ne pas le voir quand il est quelque part. Toute la famille a cherché avec moi: les sacs, les poches de manteaux, la voiture, les différents tiroirs, placards, dessous de lit, toutes les caches possibles et impossibles ont été explorées… sans succès. J’ai appelé la police, mais comme nous étions samedi, il n’y avait pas grand chose à faire avant le lundi.

David et moi envisagions de retourner à Calico Basin le dimanche matin pour chercher près de cette fameuse roche, si mon porte-monnaie n’y était pas tombé non plus… Pas une idée qui nous emballait, d’autant que j’avais promis à Anaëlle un petit-déjeuner en ville toutes les deux; mais nous espérions vraiment le retrouver: il contenait mon permis de conduire, ma carte d’identité, toutes nos cartes de crédit… (nos passeports étaient en sécurité, mais quand même!!!)

Après avoir couché les enfants, nous cherchions encore avec Aline, jusqu’à ce que la maison ait été entièrement retournée. Il fallait se rendre à l’évidence, le porte-monnaie n’était pas là. Vers 22h, nous nous résignons à nous coucher, le coeur un peu gros, mais espérant trouver encore, peut-être, demain, sur la roche… On verra bien.

Je me prépare pour la nuit, puis je déplace tout ce qui se trouve sur notre lit: ranger ceci, poser cela à côté; je soulève le pyjama de David, le lit est libre, alors je me couche. David arrive, prend son pyjama et va se changer et se brosser les dents. Chacun de notre côté, nous avons encore demandé à Dieu un coup de mains… David revient se coucher, et le porte-monnaie est posé là, au milieu du lit, en évidence. Où j’ai vérifié qu’il n’y avait rien il n’y a pas 5 minutes; et où David a pris son pyjama (et donc l’aurait vu) il y a un instant.

Impressionnés (et soulagés!), nous sommes allés prévenir Aline, qui nous demande: quelqu’un est venu? parce que j’ai eu un peu peur, j’ai senti qu’il y avait quelqu’un, j’ai entendu des pas, j’ai vu de la lumière, je ne savais pas trop ce que c’était… WOW! Nous on a une petite idée alors!!! C’est cool ou c’est super cool????

En tout cas voilà; ce porte-monnaie est retrouvé, intact, et Anaëlle et moi avons pu profiter d’un petit temps juste les deux le lendemain matin!

Bonne semaine les amis; je rattrape mon retard gentiment, à tout bientôt!

© 2022: Famille Tripet | KABBO Theme by: D5 Creation | Powered by: WordPress