Semaine 16

2 août 2018 0 Par Aude Tripet
Du 23 au 29 juillet

C’est la semaine des changements de programme!!!

LA SEMAINE EN POINTS FORTS:

  • Une visite de la haute ville du vieux Québec; quelques jours plus tard de la basse ville.
  • La visite de Wendake, village amérindien tout proche de la ville. Les enfants étaient tout surpris de ne pas y trouver de tipis, parce que maintenant les amérindiens occupent des maisons très similaires aux nôtres, en tout cas extérieurement; très belle journée en tout cas.
  • Nos projets aux Etats-Unis sont bouleversés, puisque nous n’y avons plus de logements: annulation et feux de forêt… on verra ce qui va se passer!

LES PLUS DE LA SEMAINE POUR LES ENFANTS

  • On a vu un village indien de maintenant mais il y a pas de tipis, mais par contre on a vu des maisons comme autrefois, et des peaux d’ours et de castors et de loups un peu partout et c’était wow. (Joshua)
  • On a joué dans le parc et on s’est fait des copines et la grande elle a mon âge, et moi j’aime bien me faire des copines au parc. (Anaëlle)
  • On a mangé des glaces!
  • On avait une maison en Californie, mais maintenant elle a tout brûlé alors on sait pas encore comment on va faire, mais on va trouver une solution, c’est sûr!
  • On est montés sur des canons, il y a un peu partout dans la ville.
  • Tu sais maman, moi j’aime bien quand on joue ensemble à la maison et qu’on va au parc.
  • Est-ce que c’est la semaine où on a fait une bataille d’eau dans le jardin? Moi j’aime bien les batailles d’eau dans le jardin. (Joshua) Oui moi aussi, mais j’aime encore mieux les piscines, moi… (Anaëlle).

LES PROJETS – OU CHANGEMENTS DE…

Nous sommes à Québec dans la maison de mon frère jusqu’à la mi-août. Puis nous partons quelques jours en Gaspésie, une région plus sauvage du Québec, pour faire un peu de randonnée, etc. Nous avions réservé des emplacements prêts à camper (c’est à dire qu’il y a déjà une tente, une table, chaises,  et presque tout le matériel, reste à apporter la literie) mais suite aux rencontres faites dans les Laurentides, nous avons été mis en contact avec un pasteur en Gaspésie qui pour finir va pouvoir nous accueillir. Sous tente dans son jardin! Encore mieux! (L’annulation de ces réservations était simple et pratiquement sans frais).

Après cette escapade gaspésienne, et un bref arrêt de nouveau chez mon frère; nous partons près de Montréal pour un logement Rive Sud (à Saint Mathieu de Beloeil). Nous y restons un mois, pendant lequel nous espérons approfondir des contacts dans cette région, visiter des églises dont nous n’avons pas encore pu assister au culte, et continuer d’apprendre. Aline, une jeune cousine allemande de 18 ans, va nous y rejoindre et restera avec nous au moins jusqu’à notre retour en Europe.

De là, nous partirons en voiture jusqu’à Chicago, en se donnant 3 jours pour arriver chez mon parrain, qui vit à 2h de Chicago. Un arrêt est prévu aux chutes du Niagara, puis au moins 24h de visite dans Chicago avant de prendre l’avion le 1er Octobre pour San Francisco. De là, ça se complique.

L’idée était d’aller directement à Redding, dans le Nord de la Californie pour y passer 6 semaines. Nous y avions réservé un logement… qui a brûlé. Nous sommes pour l’instant incapables de trouver une autre solution abordable, mais… Nous n’avons pas encore changé d’avis pour autant. La ville de Redding n’est encore remise des évacuations dues aux feux de forêt avoisinants et qui ont touché la ville. Nous attendons donc que les gens retrouvent leurs maisons ou une solution pour chercher pour nous, en espérant que des solutions moins chères se profilent.

Le projet était de se donner une dizaine de jours pour un road trip avant de rejoindre Las Vegas, où nous voulions aussi passer un mois dans l’église conduite par les Goulet, que nous connaissons assez bien, et dont nous voulons aussi pouvoir apprendre. Là aussi, la communication avait été un peu compliquée avec l’équipe et nous ne savions pas si nous allions réussir ou non à faire quelque chose avec eux. Pour finir, alors que dans un premier temps nous avions compris qu’il fallait nous débrouiller pour nous loger, on apprend qu’il y aurait sans doute une solution dans l’église… Du coup, nous avons cherché à annuler notre réservation, sauf que nous pourrions y perdre pas mal d’argent (elle propose de nous rembourser pour les nuitées que quelqu’un d’autre réserve, donc ça dépendra de ce que d’autres prennent…)

Ce qui est sûr et ne change normalement pas, c’est que nous prenons l’avion le 23 décembre pour Paris, et passons Noël en Normandie chez mes parents. Notre voyage ne sera pas pour autant terminé, nous espérons encore aller à La Réunion auprès de Bruno Picard et son équipe.

La suite de notre saga au prochain numéro!… Avec, on l’espère, quelques réponses…

LA SEMAINE ET NOS DECOUVERTES

Lundi, après avoir déposé mon frère et sa famille à l’aéroport pour leurs vacances en France (ils vont voir ma maman, et pas moi… bouhouhouhou!!!), nous avons tranquillement pris nos marques dans la maison, et décidé du programme de la semaine. Pour rien.

Mardi, nous voulions aller visiter Wendake, un village indien proche de Québec. Mais au moment de partir, l’alarme s’est déclenchée (j’avais oubliée de la désarmer au réveil) sans que je puisse l’arrêter… Une fois l’alarme remise en fonction de façon normale (pour être honnête, je devais surtout dire: une fois passée la panique…), il était beaucoup plus tard, (nous avions même déjà mangé notre picnic, enfermés dans la maison) et ça ne valait plus la peine… Du coup, on est simplement allés au parc à côté, et on a fait une petite promenade…

Mercredi, nous avions décidé d’aller visiter l’Aquarium de Québec. Arrivés sur place, on s’aperçoit que les parkings sont complètement pris d’assaut, et le lieu est bondé. Quelques anicroches supplémentaires, et bref, on décide de laisser tomber. Cette fois, on est allés se garer du côté de la citadelle de Québec, et on s’est baladés dans le Vieux Québec (en se limitant à la ville haute, ce qui est déjà pas mal…)

On est arrivés du côté de la citadelle, ancienne forteresse de la ville de Québec. Après avoir longé toute la citadelle, admiré la vue et répondu aux questions des enfants, nous avons piqueniqué au pied de la citadelle, juste au-dessus du château. Puis nous sommes descendus sur la terrasse Dufferin, où nous avons profité de la vue… Les enfants, bien sûr, ont assez rapidement escaladé les canons, pour leur plus grand plaisir. Au bout de la terrasse, donc côté château, nous avons pris le temps de regarder un court spectacle par une jeune acrobate, qui nous a bien amusés, puis nous avons parcouru les rues et ruelles alentours. Une petite glace, et retour par les remparts. Belle journée quand même, malgré les changements de plans…

Jeudi, nous avions prévu de rester à la maison, de jouer au jardin, au parc du bout de la rue… Nous en avons profité pour faire avancer les choses avec l’équipe de Las Vegas, qu’on aimerait visiter en décembre, et de laquelle on a eu un peu de peine à se faire comprendre. Pour finir, on a bien avancé, mais on a découvert qu’on avait réservé un logement (puisqu’on nous avait dit de nous débrouiller pour ça) alors que maintenant peut-être qu’on pourrait être accueillis chez des gens de l’église… Bon. On essaie d’annuler la réservation, et… le soir, on apprend que Redding, en Californie, est entourée et menacée par un immense feu de forêt que les pompiers ne parviennent pas à contenir. Bon.

Vendredi, on est finalement partis visiter Wendake, réserve indienne très proche de Québec. N’imaginez pas de tipis, de nos jours les Amérindiens vivent dans les mêmes maisons que nous. Mais si vous n’avez pas de sang amérindien, vous n’avez pas le droit d’y vivre. Nous avons même découvert que si vous n’avez pas de sand indien, mais que vous êtes conjoint à un amérindien, vous pouvez y vivre, mais si votre conjoint décède, vous devrez partir. Cette visite était super intéressante. Nous avons fait le choix de ne pas payer de visite guidée, elles sont souvent trop longues pour les enfants, mais rien qu’en marchant dans le village, nous avons appris (et aimé) plein de choses!

Nous nous étions garés près de l’hôtel musée de Wendake, et avons pique-niqué autour d’une table sous une structure de bois, qui est une reproduction des structures que les tribus nomades pouvaient laisser derrière elles, dans leurs villages d’été ou d’hiver. A côté, nous avons pu découvrir une maison longue, dans laquelle sont exposés divers objets de la vie quotidienne des amérindiens d’autrefois; peaux, outils, foyers, raquettes… C’étaient les maisons villageoises pour certaines tribus, où plus ou moins tous dormaient, à différents étages. C’était vraiment intéressant à voir. Les enfants se sont bien amusés à découvrir les différents aspects de la vie que ces objets démontraient…

Une jolie promenade nous a ensuite menés à un petit magasin de souvenirs, dans lequel 70% des objets en vente sont fabriqués dans le village, donc par des amérindiens; puis jusqu’aux chutes de Kabir Kouba, près desquelles nous avons pu admirer une fresque murale et une fontaine sculptée qui évoquent toutes deux la culture amérindienne. Enfin nos pas nous ont amenés vers un parc de jeux (hourrah pour les enfants!); dont nous avons profité un moment.

C’est en rentrant que nous avons appris que le logement que nous avions réservé à Redding avait brûlé… au moment où j’écris ces lignes, certains quartiers de la ville sont encore fermés et évacués, par conséquent des habitants de Redding ne savent pas encore si leur maison est toujours debout ou non…

Dimanche, nous sommes allés au culte à l’église Mosaïque, chouette culte de milieu d’été, rencontres sympathiques… et l’après-midi, nous avons fait une petite escapade dans la basse ville de Québec, où nous avons:  marché, mis les pieds dans l’eau des fontaines, regardé les anciennes bâtisses et la « fresque des Québécois », mangé une glace et admiré un gigantesque bateau de croisière amarré aux quais… Que du bonheur!