Semaine 24

23 septembre 2018 4 Par Aude Tripet
du 17 au 23 septembre

LA SEMAINE, EN BREF

  • Lundi, nous avons reçu le pasteur Josias Laporte, sa femme Déborah et leurs deux filles Kelya et Nevah pour un brunch! Trop fun: nous avions des pancakes, des croissants, des fruits, des fromages… On s’est régalés pas seulement de nourriture, mais aussi de leur compagnie. On a même pu aller jouer au parc un moment ensemble. Tout le monde était content!
  • Lundi après-midi, école à la maison: on ne va pas arrêter de progresser, quand même! Joshua avance super bien en lecture, c’est très impressionnant. Il s’entraîne sur les panneaux routiers, les textes qu’il croise ici et là… Anaëlle de son côté, colorie avec beaucoup d’application, et commence à s’intéresser aux chiffres. Elle est vive, elle aussi!
  • Mardi, David est retourné au bureau pour le dernier meeting avec le staff de La Chapelle. Un enseignement riche de Eric Lascombe lui a bien plus, il a aussi pu connecter avec lui… cool!
  • Pendant ce temps, après l’école à la maison, nous avons passé une après-midi tranquille. Tout le monde était content de juste prendre la journée tranquillement.
  • Jeudi, nous avions prévu une dernière sortie dans Montréal en famille… Mais Anaëlle était juste trop malade. Elle, Noé et moi sommes donc restés à la maison, pour gérer une journée de diarrhées et vomissements… Pas trop trop fun. Mais de leur côté, David, Aline et Joshua ont pu aller profiter de la ville: manger des crêpes au marché Jean Talon, y acheter des bonbons à l’érable, manger une glace au centre Eaton…
  • David avait rendez-vous au Consulat Français de Montréal. Il est devenu Français!!! Un hommage à ma nation, et maintenant nous sommes tous les 5 bi-nationaux!
  • Vendredi, les petits sont encore assez malades (surtout Anaëlle, la nuit n’a vraiment pas été terrible terrible)… Nous faisons la dernière journée de classe avant les « vacances », car nous n’aurons pas le temps de faire l’école la semaine prochaine. Nous commençons aussi le tri de nos affaires, valises, etc. Et à la faveur d’une tempête de vent, nous ramassons quantité de pommes dont j’ai fait de la compote. J’ai aussi fait des cookies au chocolat, parce que pourquoi pas? 🙂 Ils étaient d’ailleurs très bon, et il n’y en a déjà plus. Plus qu’à en refaire…
  • Samedi, David a pu assister à une matinée pour les pasteurs et leaders organisée par l’église Nouvelle Vie à Longueil. Il était avec la gang de la Chapelle (la gang, c’est le mot québécois pour le groupe). Bonne matinée enrichissante pour lui.
  • Pendant ce temps, j’ai pu aller rendre visite à mon amie d’il y a trèèèèès longtemps, Nathalie Roullé. Nous étions amies du temps où nous étions à l’université, et en gros nous ne nous étions pas revues depuis probablement 15 ans. A peu près. C’était chouette, de lui présenter mes enfants, de rencontrer sa fille Laïs et son compagnon Daniel. Nous avons partagé le petit-déjeuner, et joué dans leur jardin un moment. C’était bon de retrouver Nathalie!
  • Après-midi valises, divers préparatifs en vue du départ, et parc pour les enfants. Aline, quant à elle, est sortie depuis samedi après-midi jusque dimanche avec Karelle et les amis qu’elle a rencontrés ici.
  • Dimanche, nous sommes retournés pour notre dernier culte québécois à La Chapelle Rosemont, où nous avions passé nos trois derniers mois… Trop bon! Un peu tristes pour dire l’au revoir final, mais bon… Nous avons terminé avec un dernier pique-nique au parc avoisinant avec nos amis les Morin. Les hommes se sont parlés de rêves à transformer en projets… Marie-Elise m’a touchée avec un joli cadeau et une carte émouvante… Malheureusement, Anaya était toute malade, et nous avons écourté la visite. Avec eux, on a toujours l’impression que le temps est trop court!
  • Rentrés, nous concentrons sur les valises, laver la voiture que nous cédons demain… etc., etc… Et je publie ceci maintenant, car la semaine qui vient sera tellement active que j’aurai autre chose à faire!

 

LES PLUS DE LA SEMAINE POUR LES ENFANTS

  • Hé ben moi j’étais trop content parce que je suis allé tout seul en ville avec Papa et Aline, et c’était super bien. Mais c’était triste parce que Anaëlle elle était trop malade. Mais nous on s’est super amusés! (Joshua)
  • Ben moi je suis allée dans le jacuzzi que avec maman, et ça j’ai aussi trouvé bien. Et même on a joué avec Noé, et je le mettais comme couché sur l’eau mais en le portant et je lui chantais des petites chansons. (Anaëlle) La-la-laaa! La-la-laa! (Noé) Oui, même qu’on a bien aimé, hein dis Noé? (Anaëlle) Oui, chai bien ainé, moi! La-la-laa! La-la-laa! Aussi aheque maman. (Oui, j’ai bien aimé, moi, lalala, lalala, aussi avec maman…) (Noé)
  • Alors quand les petites filles elles sont venues jouer chez nous, ce qui était rigolo, c’est que c’était des bébés, et moi je comprends trop bien le langage des bébés! (Joshua) Ben non elles étaient un peu grandes quand même! Enfin non pas trop en fait… (Anaëlle) (rires) Mais elles étaient mignonnes, hein dis? (Joshua) Oui, elle était cho-lie (Noé)
  • Et papa il est Français! (Joshua) Oui, maintenant on est tous les 5! (Anaëlle) Moi aussi! (Noé) Et maintenant on a tous 2 pays en fait, c’est comme ça. (Joshua)
  • Quand on est allés chez Nathalie et Laïs, ben Laïs je crois qu’elle est un peu comme moi. (Joshua) En tout cas elle est gentille (Anaëlle) Non est mon amie Laïs! (Noé) Ben en tout cas elle aime bien les jeux de logique, et tout ça… (Joshua)
  • Je me suis fait un copain à l’église, et avec lui on a joué au foot en équipe. Et j’ai joué au babyfoot! (Joshua) (NDLR: Joshua a passé l’été à rentrer de l’église en disant qu’il ne s’était fait AUCUN copain..: C’est donc une vraie victoire pour lui).
  • A l’église, il y a un bout c’était vraiment super rigolo: parce qu’il y avait Anaya, et après elle était plus là! (Anaëlle) Et moi ai sait des copains, et toi a sait des copines, Anaëlle. (Noé) Et aussi, j’ai dû courir avec Nicolas, c’était un qui s’occupait de nous, sauf qu’il nous a barré le chemin pour sortir des toilettes, et il s’est mis là et moi j’ai fait PAH! PIM! PAM! Et après on a rigolé et même je l’ai pris dans mes bras. (Anaëlle)
  • Au picnic à un moment, il y avait un écureuil, et puis il a voulu voler notre sac de pote-corn, non mais je te promets, hein! Et maman, elle l’a vu, alors elle a couru et HOP, et il est parti, mais je te dis, mais heureusement, hein! (Joshua) (Et en plus, maman, hein dis, que c’était la première fois que Théo il en mangeait des pote-corn, mais il a aimé ça TELLEMENT, que même il en a mangé plein plein plein comme ça, hein! (Anaëlle) Oui, moi aussi euh aime les pote-corn, moi. A manché beaucoup beaucoup! (Noé) Mais c’était trop mignon Théo en plus comme il aimait bien ça. Hein il est mignon Théo, hein? (Anaëlle) Oui. (Joshua) Oui. Est mon ami, Théo. (Noé)

NOTRE SANTE

Anaëlle a été malade plusieurs jours, mais ce dimanche a l’air d’être entièrement sur pied. Plus de selles anormales, appétit renouvelé… Ouf! Nous sommes fatigués de la sollicitation plus extrême que cela a produit (y compris les vomissements au milieu de la nuit), mais nous n’avons pas été malades, et apparemment les garçons échappent aussi au virus… Double ouf!

DES BONUS POUR LES PARENTS

Nous quittons le Québec avec le sentiment d’être plus forts qu’à notre arrivée. Physiquement, puisque je peux maintenant courir 4 kilomètres, chose impensable il y a encore quelques semaines; et puisque les enfants ont grandi. Plus fort aussi émotionnellement, avec Joshua qui gère mieux ses frustrations, Anaëlle et Noé qui grandissent aussi en autonomie… Plus riches en amitiés, surtout!

Nous partons certes avec encore beaucoup d’incertitudes concernant la suite de nos vies, (mais sans angoisse) et pourtant… Une chose est certaine.

Nous reviendrons.