Semaine 26

18 octobre 2018 2 Par Aude Tripet
Du 1 au 7 octobre

Départ de Chicago et arrivée à San-Francisco

Balade dans San-Francisco

Arrivée à Redding et la conférence Open Heaven de l’église Bethel

LA SEMAINE, EN POINTS FORTS

  • Lundi, journée d’avion pour décoller de Chicago et atterrir à San Francisco. Nous étions arrivés bien à l’avance à l’aéroport, ce qui a permis de laisser les enfants aller à leur rythme, a peu près. Le vol s’est très bien passé. Notre hôtel étant tout proche du quartier chinois, nous avons pris le temps d’explorer un peu le quartier.  
  • Mardi, visite d’une partie de la ville. Comme elle est belle… Nous avons traversé Union Square, pour aller prendre un trolley bus à l’ancienne jusqu’au célèbre Pier 39. Nous y avons passé pas mal de temps, avant de continuer sur Fisherman’s Wharf. Nous sommes rentrés à l’hôtel dans un de ces célèbres « cable cars », avec le chauffeur le plus drôle du monde.
  • Mercredi, David et moi sommes retournés à l’aéroport en métro, pour chercher notre voiture de location pour les prochains 3 mois. On a même pu choisir, trop cool! Après avoir chargés armes et bagages, et un arrêt au Golden Gate Bridge, nous avons roulé jusque Redding, notre nouvelle longue escale. 
  • Dès notre arrivée, Aline et les enfants installés dans note nouvelle maison temporaire, nous sommes allés en direction du Civic Center de Redding, pour la conférence Open Heavens, à laquelle nous nous réjouissions de participer. Dès le premier soir, nous avons senti Dieu nous parler, et pendant toute la conférence, de connection en guérison intérieure, d’enseignement en temps de louange, nous avons été bénis. 
  • Samedi, la conférence terminée, nous avons pris possession de la maison: défaire les valises comme il faut, etc… et pris du temps avec les enfants, qui ne sont plus habitués à si peu nous voir dans une journée. Samedi soir, des amis de Tahiti ont partagé le souper avec nous à la maison.
  • Dimanche, belle surprise: nous sommes allés au culte de midi dans le plus petit campus de l’église. Et voilà que les enfants, intimidés d’être dans un groupe dans lequel personne ne parle français, ont en réalité passé un super moment. Ils étaient parfaitement enthousiastes quand nous sommes allés les chercher… Yes! De notre côté, nous avons été encouragés par un message de la si inspirante Dawna De Silva! Trop de bonheur!

LES PLUS DE LA SEMAINE, POUR LES ENFANTS 
  • On a aimé voir les gratte ciels. Le train super raide! La boulangerie chinoise! Le pont rouge! 
  • J’ai aimé le petit train, et j’ai aussi aimé le pont rouge, et surtout super aimé le plus, c’est la pâtisserie chinoise! (Anaëlle) Et aussi le pont rouge (Joshua). Encore prendeuh le train! (Noé) Oh oui, et aussi quand on était au pic-nic (sur le Pier 39), il y avait la fanfare, et on a dansé, ça c’était trop bien! (Joshua) Ah oui, et on a dansé longtemps, même! (Anaëlle) Oh, et aussi à côté il y avait un magasin avec des tas de trucs de sport et tout, et maman elle voulait offrir un pyjama tout bizarre à papa, avec des tas de dessins d’une équipe de sport, et c’était rigolo la blague… (Joshua) 
  • Bon, dans la pâtisserie chinoise, c’était incroyable, parce que il y avait plein de trucs que nous on avait jamais vu! Mais on a goûté ds gâteaux et c’était super bon, hein! (Joshua) Oui mais il y avait un que j’aimais pas trop moi… c’était à une fleur, là, tu sais… (Anaëlle) Oui, c’était au lotus. (Moi) Oui ben c’était pas très bon moi j’ai trouvé, mais Noé et Joshua ils ont bien aimé. (Anaëlle) Non c’est moi qui aimait pas, toi tu en voulais encore! (Joshua) Ah oui, c’est vrai (rires) Mais par contre le à la noix de coco, ça on a tous vraiment beaucoup aimé, hein dis, Joshua? (Anaëlle) Oh oui, ça c’était vraiment hyper hyper bon, mais c’était comme une sorte de pain, mais c’était euh… miam miam top méga vraiment super bon! (Joshua) Moi je veux nencore le pain de chinois, moi! (Noé) Et maman, est-ce que c’était aussi ce jour-là qu’on a mangé des très bons sushis? (Joshua) OH OUI LES SUSHIS!!! C’étaient les meilleurs de meilleurs, hein dis! Ils étaient trop bon délicieux miam, en vrai! (Anaëlle) Moi aussi veut des shushis moi. Est bon les shushis. (Noé) 
  • Alors, oui, alors le sorte de train raide, en fait c’est une sorte de train de comme avant, mais au début de la ville, de il y a longtemps. (Elle parle des cable cars.) Et en fait, on est montés dedans, et c’était trop rigolo, parce que au début ça montait un petit peu, et des fois, ça faisait AAAAAAH comme ça, et ça descendait, mais super super fort, et on rigolait trop avec ajoshua! (Anaëlle) On était assis dessus mais c’était rigolo mais en fait c’était quand même dehors, et en fait Aline et puis papa, ils étaient debout, à mais c’était fait exprès, et bref, et en fait, ben dans la ville, il y a des grosses montées mais aussi plein de grosses descentes, et c’était comme dans un manège, moi je te dis, c’était trop drôle! (Joshua) Moi aussi je prende le manèche! (Noé) Ah ben oui! Ben c’est vrai qu’on a pris un manège aussi! (Joshua) rires… 
  • Bon, notre nouvelle maison, elle est bien, mais par contre elle résonne, mais c’est trop bien parce que on a deux salles de bains, alors papa et maman ils ont une dans leur chambre, et nous, on a une avec Aline. (Anaëlle) Oui mais nous elle est mieux, parce que on peut prendre un bain et eux non, ils ont que une grande douche. (Joshua) On peut aller au parc. (Noé) Ah ben oui c’est vrai que près de chez nous il y a un petit parc avec des toggobans, même. (Anaëlle) ramis c’est plus loin, on peut pas aller sans adulte. Mais c’est bien. Et même il y a une boîte à livres mais avec des livres en anglais mais pour les enfants, hein! (Joshua) 
LA SEMAINE, VUE PAR LES PARENTS 

Encore une fois, je frime un peu, mais nos enfants ont été super bons à l’aéroport, pour passer la sécurité, etc. Dans l’avion aussi, ils ont été mignons comme tout. 

Nous avions trouvé une offre très avantageuse pour une suite présidentielle dans un hôtel de luxe, n’est-ce pas, et on a été très impressionnés. On avait un véritable petit appartement, complet avec machine à laver le linge, sécheuse, lave-vaisselle, deux magnifiques salles de bain, deux belles chambres et un canapé lit. Même un de ces frigos qui distribuent des glaçons! Et bien sûr, une vue imprenable sur les gratte-ciels, dont les plus récents de la ville… 

En effet, lors de notre précédente visite de la ville, en 2013, nous n’avions pas le même paysage… David a été marqué par l’apparition si rapide d’un gratte-ciel beaucoup plus haut que les autres. Le paysage de San Francisco n’avait pas changé depuis longtemps, et en moins de 5 ans, pouf, un nouveau gratte-ciel. Après rcheche, nous avons découvert que ce building a été construit en moins de 4 ans! Saisissant…

On subissait un tout petit décalage horaire, donc même si il était déjà un peu tard dans nos horloges biologiques, il n’était pas si tard à San Francisco. D’où notre décision d’aller visiter Chinatown toute proche, et de commencer à nous caler à l’horaire californien. 

Nos pas nous ont donc guidés d’abord vers la porte du dragon, l’une des entrées du quartier chinois. Nous avons parcouru la rue principale, et y avons découvert une boulangerie chinoise. Toutes sortes de pâtisserie inconnues (et quelques cookies habituels) nous y tendaient les bras… Après délibérations, sur les conseils du boulanger, nous avons choisi un peu de pain à la noix de coco, tout chaud sorti du four et complètement délicieux, que c’en est mémorable… et quelques petits gâteaux fourrés d’une pâte aux graines de lotus… fameux! Après ça, nous avions vraiment faim, et nous nous sommes arrêtés dans un restau à sushis, tout autant fameux… je dirais que ce devaient être les meilleurs sushis que nous avons mangé depuis…. longtemps! 

Rentrés à l’hôtel, nous avons profité d’une bonne nuit de sommeil, avant de profiter d’une journée dans la ville. Notre projet était de prendre un cable car pour aller jusqu’à la zone du port, que nous voulions visiter. Nous n’avions pas de grande ambition pour cette journée, sachant qu’on ne peut pas imposer un rythme trop soutenu à notre tribu. Pourtant, pour prendre le cable car, il fallait déjà marcher un peu, et traverser Union Square, l’un des lieux importants de l’histoire de la ville. Puis nous avons découvert une file immense de gens qui voulaient prendre un cable car également… sur le conseil d’un garde de sécurité, nous avons commencé notre voyage par le trolley bus. Celui-ci est opéré par de vieilles voitures réhabilitées, ce qui a aussi un côté tout à fait sympathique. 

Nous en sommes descendus à Pier 39, où nous avons profité de l’ambiance festive et agréable. Visite du Hard Rock Café; de divers magasins, et pique-nique au soleil, autour d’un banc à l’étage, au son de la fanfare des Marines, qui jouait fort bien des airs entraînants… ambiance festive, donc, dont nous avons pleinement profité. Après un bon pic-bic et un petit temps de flâne dans le quartier, nous nous sommes arrêtés pour observer les légendaires phoques du Pier 39. Les enfants ont eu beaucoup de plaisir, à se rappeler aussi ceux que nous avions vu au Québec. Super fun! 

Nous avons marché tout le long de Fisherman’s Wharf, observant les bateaux et autres choses intéressantes. Nous nous avons passé un moment dans le musée entièrement gratuit des jeux mécaniques… Bon le musée est gratuit, mais tous les jeux sont payants, ce qui réduit la quantité de plaisir que nous avons eu, mais c’était chouette de trouver des vieux juke-box, de vieux jeux en tous genres, à l’ancienne. Joshua a réussi à faire fonctionner l’un ou l’autre, en grand champion qu’il est.

Au final, nous sommes arrivés à une des gares de cable cars, et après une petite attente, nous avons pu monter dans l’un d’entre eux, et nous asseoir exactement où nous voulions: les sièges extérieurs, sur le côté gauche… Oh so fun! Nous avons eu le conducteur le plus drôle du monde, il ne cessait de faire des blagues, et tout le monde riait… Chaque fois que quelqu’un voulait prendre une photo, il demandait à tout le monde de faire coucou, et bref, c’était vraiment mémorable! Les enfants, quant à eux, prétendaient être dans un toggoban (je sais, c’est un toboggan, normalement, mais c’est leur mot). Les pentes et côtes peuvent parfois être très prononcées et c’est vrai que c’était impressionnant. En tout cas, tout le monde s’est bien amusé!

Aline nous a quittés un peu plus tôt pour retourner chercher des pâtisseries à la boulangerie chinoise, et nous avons rentrés nos poussins au bercail pour un repos bien mérité! Dès le lendemain matin, David et moi nous sommes levés tôt pour aller chercher notre voiture de location à l’aéroport. Puis, retour à l’hôtel, embarquement des bagages et de la tribu, et nous voilà partis! Nous nous sommes arrêtés juste après le Golden Gate Bridge, pour admirer la vue (c’est vraiment beau), et prendre de belles photos. Et hop, roulé roulé roulé roulé jusqu’à Redding, où nous avons littéralement posé les enfants, volé faire des courses pour avoir à manger pour les quelques premiers jours, jeté les courses sur le comptoir, et hop! David et moi étions partis pour la conférence Open Heavens… qui nous a fait énormément de bien!

Dès le premier soir, nous avons senti la présence de Dieu, et Son coeur qui vient nous guérir et nous travailler… Nous avons été tellement bénis pendant toute la conférence: louange magnifique, et conduite par plusieurs personnes qui nous inspirent beaucoup; enseignements riches et profonds, d’orateurs que nous aimons entendre mais aussi d’orateurs encore inconnus; jolies rencontres, notamment Chuck Parry, (responsable des chambres de guérison qui était venu prêcher au Locle en 2014), et Marc et Sarah Walter, collègues à Lausanne. Nous avons aussi eu la surprise de retrouver Daniel et Emmanuelle, qui connaissaient David de Sainte-Croix et vivent maintenant à Tahiti!!! C’est pendant cette conférence que nous fêtions nos 10 ans de mariage… nous attendrons un peu pour faire une sortie au restaurant en amoureux!

Il a plu pendant la conférence, mais cependant on voit que le sol et l’air sont très secs, il fait encore vraiment chaud, et la pluie était très bienvenue. Nous n’avons encore pas vraiment vu de traces du feu qui a ravagé la région récemment, mais au loin quelques flancs de colline sont bien plus noirs que normal. On nous a également déconseillé d’aller dans la zone de Whiskeytown Lake, où il ne reste pratiquement plus rien, qu’une zone couverte de cendres et de rien du tout… Bref!

Après la conférence, terminée le vendredi soir, nous avons passé le samedi à prendre nos marques dans la maison, tranquillement, et le soir nous avons reçu Daniel et Emmanuelle à souper. Ils sont venus avec un joli bouquet de fleurs, une bonne bouteille, et OH JOIE, un ballon pour les enfants! Ben ça, c’est cool!

Je terminerai par redire à quel point nous avons aimé passer du temps à Twin View pour le culte. Quelle grande grande joie pour moi d’entendre Dawna enseigner, c’est cadeau! Et de voir les enfants tous réjouis à la fin du culte, si contents qu’ils n’étaient ni pressés de partir, ni à chercher à nous câliner comme ils le font quand ils sont désécurisés. Nous avons pu passer l’après-midi au bord de la piscine, dans l’autre maison appartenant à notre propriétaire, qui nous y avait invités. Et en vrai, c’était super chouette, même si l’eau était quand même fraîche… En un mot:

Tu le sens, le bonheur? 😉