Semaine 27

18 octobre 2018 0 Par Aude Tripet
du 8 au 14 octobre

La semaine en points forts

  • Lundi, reprise de la routine habituelle. Le matin, on fait l’école à la maison, et l’après-midi, on se promène! Aujourd’hui, c’est une sortie en famille au Sundial Bridge, pont dessiné par un éminent architecte et point marquant de la ville. Nous avons visité les alentours, profité de la rivière, marché le long d’un sentier dans lequel on se croyait dans la savane africaine… et rencontré Sarah-Jane et Chad Vegas.
  • Cette rencontre n’est pas si anodine: Chad supervise les émissions de Bethel TV et fera visiter l’un des studios de Bethel Media dimanche (oui oui de cette semaine là). Sarah-Jane, qui est française, comme son nom ne l’indique pas, nous avait abordés parce que nous parlions en français. Elle est l’initiatrice de la fondation Stand4Justice, qui se bat contre le trafic humain. Je la rencontrerai la semaine prochaine, pour partager, voir ce que nous pouvons faire ensemble… Connection incroyable et qui me parle pas mal!
  • Mercredi, nous sommes retournés au Sundial Bridge, mais cette fois-ci pour traverser le pont et aller directement dans le jardin botanique, pour découvrir les plantations mais aussi l’espace de jeux pour les enfants… sympa!
  • Jeudi, c’était LA journée! Nous avons roulé jusqu’à Sacramento (environ 2h30) pour visiter la vieille ville, mais surtout… pour y voir Florian et Emilia! Florian est le parrain de Noé, et c’était son dernier jour de vacances aux USA… on était vraiment contents de les croiser!!!
  • Jeudi à Sacramento, donc, on a vu la vieille ville avec ses trottoirs en bois surélevés, la vieille gare avec quelques manœuvres de train, des policiers à cheval forts sympathiques (les chevaux autant que les policiers), et le fleuve Sacramento, et évidemment… mangé une glace!
  • Vendredi après-midi, j’ai emmené Anaëlle pour un temps privilégié, juste elle et moi. Nous sommes allées à la piscine (comme elle aime ça!!!) et elle s’est entraînée à nager sous l’eau (elle préfère…). On s’amusait à lancer un petit jouet plus loin et elle devait aller le rattraper. Trop fun! Après l’effort, le réconfort, nous sommes ensuite allées manger un donut, juste toutes les deux. Et un petit arrêt au parc de jeux, où on a (enfin) pensé à se prendre en photo toutes les deux!
  • Vendredi soir, David et moi sommes allés au culte à College View, le campus principal de l’église… Trop chouette. Encore super parlant. L’enseignement était apporté par Steve Backlund (let’s just laugh at that…)
  • Samedi matin, nous sommes allés tous les 6 aux chambres de guérison… Expérience intéressante à vivre avec des enfants, n’est-ce pas. Nous avons fini par demander l’aide des ushers pour terminer le parcours un peu plus vite que prévu, parce que les enfants, qui ont été aussi sages que possible, arrivaient au bout de leur sagesse. 🙂 Mais cela s’est très bien terminé: nous avons pu recevoir la prière (tous sauf moi, parce que j’avais encore un rendez-vous Sozo à midi et on a dû partir, mais j’y retournerai) et cela a été bénéfique!
  • Samedi midi, j’avais un Sozo, comme un entretien de guérison intérieure, pour ceux d’entre vous qui ne savent pas ce que c’est. Magnifique. Et épuisant. Comme on pouvait s’y attendre.
  • Samedi soir, Aline a laissé sa créativité préparer le souper des enfants… appétissant!
  • Dimanche matin, nous sommes retrouvés à Twin View pour le culte en famille. Les enfants sont tout contents d’y aller et entrent dans leur pièce en toute confiance, ce qui fait plaisir. Le message de Kris Valloton fut encore riche et porteur…
  • Dimanche après-midi, nous avons visité le barrage de Shasta Lake… Partis pour une petite balade toute simple, nous sommes revenus après avoir rencontré un ancien pompier qui a perdu sa maison dans le récent Carr Fire (et qui nous a montré des chauves souris qui dormaient dans une faille du mur) et… une famille allemande! Aline s’en est tout de suite fait des amis, et elle va certainement revoir la maman rapidement!
  • Dimanche soir, nous avons voulu (encore) aller à un culte… C’était chouette, mais nous étions fatigués et peinions à comprendre ce qui se passait… On sera plus sages les semaines prochaines.

Les plus de la semaine pour les enfants
  • Oh oui, moi j’ai eu un temps privilégié avec maman! On est allées à la piscine, en plus! Mais même que au début on était dans la piscine dehors, mais l’eau elle était froide de froide; alors après on est allées dedans, et j’ai nagé sous l’eau, mais très bien, hein! Hein  dis maman? Est-ce que on pourra y retourner maman? (Anaëlle)
  • Bon, on a fait des promenades un peu partout, tout ça… (Joshua) Oui parce que en fait, nous on aime bien se promener, hein dis, Joshua? (Anaëlle) Oui! On va aller au parc? (Noé) Oui, moi j’aime bien, mais des fois je fais des très longues promenades avec papa, hein! (Joshua) Oui mais pas cette semaine! (Anaëlle) Ah non, c’est vrai. (Joshua) (rires) Bon mais on est allés où cette semaine? (Maman) Euh… c’est quoi une semaine? (Joshua) (Rires…)
  • Ah oui, on est allés au pont!!! Tu te souviens, on jouait aux sentiers! (Joshua) Oh oui, même on courait sur les petits murs comme ça. (Anaëlle) Oui, c’était rigolo. (Joshua) Moi je suis allé au parc. (Noé) Ah oui, maman, c’était aussi cette fois qu’on était allés au parc où il y avait plein de trucs de toutes les couleurs et  tout ça? (Anaëlle) Oui, une grande mosaïque autour d’une fontaine cassée, c’était là aussi, oui. (moi) Ah oui, c’était trop bien! Et même il y avait aussi une boîte à histoire, mais je sais plus, mais je crois qu’il y avait que des livres pour toi mais pas pour nous, non? (Joshua) Oui c’était ça, je me souviens. Mais en plus il y avait des fontaines qui marchaient, et même aussi des fleurs et tout, et tu te souviens il y avait une petite maison pour jouer! (Anaëlle) Et moi ai joué dans la maison avec euh Maman! (Noé) Oh oui, et sur la, comment ça s’appelle déjà? La mosaïque? Oui, hé ben on cherchait plein de trucs et il y avait des fleurs et des feuilles trop belles! (Joshua) Et des chats, et des poissons! (Anaëlle) Et des clés! Et aussi même des pièces mais on pouvait pas les prendre… (Joshua) Ouais. Et aussi il y avait des Smarties, enfin pas des vrais mais comme des Smarties, hein dis? (Anaëlle) Oui, et aussi des couleurs, et des tas de trucs, c’était vraiment beau, hein! (Joshua) Moi aussi l’ai vraiment beau! (Noé) (rires) Oh maman, il y avait aussi des machines pour faire des gyms, hein dis? (Anaëlle)
  • Alors à Sacramento, c’était rigolo parce que on est arrivés exactement en même temps et à côté que le parrain de Noé. Et on l’avait pas vu depuis la Suisse, hein! Alors c’était bien de le revoir! (Joshua) Est MON parrain! Et m’a porté mon parrain. Et aussi, moi j’ai dit des blagues à lui. Oui. Et a rigolé mon parrain. Est chentil mon parrain à moi. (Noé) Oui, il est gentil, en plus il joue avec nous, et on court, et tout ça. (Anaëlle) Aussi, à Sacramento, on a vu des chevaux, et en fait c’étaient des chevaux de police, mais on a même pu les caresser. Mais moi j’avais un peu peur, mais j’ai quand même réussi. (Joshua) Oui moi aussi j’avais un peu peur, mais on est allés avec maman, parce que ils étaient grands en plus les chevaux, mais ils étaient beaux, hein dis! Et les policiers ils parlaient en anglais, mais ils étaient gentils aussi, et ils nous ont donné des autocollants. (Anaëlle) Moi aussi les chevaux! avec-euh mon parrain. Est chontil mon parrain. (Noé) Euh… tu veux dire qu’il est gentil? (Joshua) Oui. Est chentil. Et aussi, est BEAU! (Noé) rires
  • Mais en fait, pourquoi on a pas raconté le magasin de Noël? (Joshua) Oh oui! Le magasin de Noël! Oh c’était trop rigolo, ça! On peut le raconter, maman? (Anaëlle) Bien sûr! (moi) Alors en fait, il y avait un magasin avec que des décorations de Noël. Et en fait il y avait plein de choses, des pères Noël, et des anges, et des trucs de Noël normal mais aussi des trucs trop bizarres, comme des trucs qui se mangent tout ça (Anaëlle) Non mais tu te rends compte! Il y avait des avocats, des morceaux de bacon, des oeufs… vraiment n’importe quoi! (Joshua) Oui et aussi des Pat’Patrouille et des cacas, aussi! Même on a fait une photo pour Keren, parce que elle, ça la fait rire. (Anaëlle) Oui, mais on aurait bien aimé acheter un petit truc pour se souvenir, mais papa et maman ils ont dit non. (Joshua) Oui, moi je voulais une grosse chaussette avec la Pat’Patrouille… (Anaëlle) Non, tu voulais Dory! Moi je voulais euh… ben je sais plus! (Joshua) rires…
  • Bon dans les promenades, on a fait une aussi à une sorte de grand barrage, tu sais? (Anaëlle) Ben oui, euh… le barrage de Shasta, quoi! (Joshua) (rires) Et tu te souviens comme on a bien joué? Que on sautait et on courait et il fallait pas toucher les Pikates… (Anaëlle) Oh oui, on s’est bien amusés. Mais c’était surtout hyper beau, là-bas! Et même on a vu des petites chauve-souris qui dormaient, tu te souviens? (Joshua) Ah oui, dans les petits trous, là… (Anaëlle) Moi aussi la vu les fauves, souris (Noé)
Détails et compagnies

Revoir Florian et Emilia était vraiment le point fort de la semaine. Nous n’avions encore revu personne de notre “ancienne vie”, si on peut dire comme ça. Et c’est sûr, c’était vraiment agréable, juste de papoter, tout en découvrant la vieille ville de Sacramento, qui est fort typique, soit dit en passant. On se croirait presque dans un vieux western, avec les trottoirs en bois surélevés, quelques saloons refaits à l’ancienne… l’atmosphère y est très sympathique. Et on retournerait volontiers pour visiter le musée du train, qui est exceptionnel… on verra! 

A part cela, nous apprécions aussi un rythme moins soutenu, être à la maison, cuisiner, aller au parc, être un peu tranquilles. Aller aux chambres de guérison était très chouette, même si les enfants ont trouvé ça long. Il faut dire qu’ils sont peu habitués à ce genre de parcours, comme c’est proposé à Bethel… d’abord un petit enseignement sur la guérison surnaturelle, puis un passage plus long dans une pièce où on essaie de profiter de la présence de Dieu. Là se tiennent des musiciens, des danseurs, des artistes, le tout dans un calme relatif… c’est magnifique à vivre, mais très nouveau pour les enfants, et ce n’était pas facile de respecter le calme ambiant pour eux. 

Ceci dit, dès qu’on a pu recevoir la prière (éventuellement on nous conduit dans encore une autre pièce où des équipes prient pour nous), ils ont été tout contents. En effet, l’équipe qui nous a reçu, très prophétique, a commencé par prier, et dire ce qu’ils avaient à cœur… et nous avons tous été bénis! C’était beau de voir leur réaction, quand je leur traduisais ce qui était dit à leur sujet… très beau. 

Quant à nous, on va se contenter de deux cultes par week-end; trois ça faisait beaucoup, quand même. Bien que chacun nous apporte un enseignement magnifique et profond, il faut aussi que nous puissions digérer ce que Dieu nous dit vraiment. 

Alors, voilà prêts à attaquer une nouvelle semaine tranquille, enfin d’après notre programme!