Semaine 4

8 mai 2018 4 Par Aude Tripet
Du 30 avril au 6 mai

Cette semaine a été marquée par le début de l’école à la maison ! Nous avons improvisé quelques exercices de gymnastique, d’écriture, et même de mathématiques pour Joshua en faisant les courses. Nous avons aussi décidé de ne plus laisser les enfants à la garderie ; mais de se relayer au bureau pour que les enfants soient toujours avec au moins l’un de nous. C’est dans ces moments-là, donc, qu’on fait l’école, la plupart du temps.

On a aussi eu l’occasion d’aller ensemble aux bureaux de l’église, pour préparer un repas pour 100 personnes. Les enfants ont été choux et nous ont aidés un peu à couper le fromage, etc… Ils ont trouvé rigolo surtout les grands murs en peinture ardoise qui leur ont permis de faire de beaux dessins en couleur… et ils ont même tout bien lavé derrière eux !

La surprise de la semaine a été la visite à la caserne des pompiers du quartier. Il s’est avéré que c’est la cellule d’intervention spécialisée en cas d’urgence chimique pour tout le Québec ! Les enfants ont pu monter dans les camions, (et sur les camions), et sont repartis avec un petit casque de pompier en plastique. Ils étaient juste ravis !!! Surtout qu’on s’étaient arrêtés chez le glacier du quartier juste avant, et qu’on est allés dans un nouveau parc juste après… Journée bonheur !

L’ECOLE A LA MAISON

Pour le premier jour d’école, nous avons parlé des objectifs et des règles. J’ai expliqué qu’en plus de continuer d’apprendre à lire, écrire et compter pour Joshua, on allait apprendre plein de choses de la vie (compétences transversales, etc, etc…)

La première chose qu’on a donc apprise, c’est à plier les habits. Et on s’entraînera régulièrement jusqu’à ce que ce soit un réflexe de plier ses habits correctement quand on se déshabille.

Ensuite on a fait quelques exercices d’écriture, dont vous verrez les photos sur le diaporama. Puis une petite sortie nous a permis de combiner de la gymnastique avec des exercices de maths. C’est-à-dire que pour la gymnastique : on marche comme si on était dans de la boue, puis en faisant de loooongs pas, puis en tapant les fesses avec les talons, puis en levant les genoux, on s’arrête et on s’étire les bras comme ci et comme ça, on s’étire le dos… puis on arrive à l’épicerie et on fait des maths (si on achète 3 bananes, il faut combien d’argent ; ou si j’ai 10 dollars, est-ce que je peux acheter ça et ça ?)

Dans l’ensemble, on s’est bien amusés, et les enfants ont été assez réceptifs. Ils ont encore eu 2 jours d’école à la maison avec papa, où ils ont fait des bricolages, des jeux de société, encore des maths… On se réjouit de continuer !

LES PLUS DE LA SEMAINE D’APRES LES ENFANTS
  • On a commencé l’école à la maison ! Et c’est trop rigolo quand maman prend sa voix de maîtresse… (ne me demandez pas, je n’ai aucune idée de ce qu’ils veulent dire. Mais ça les fait mourir de rire en tout cas. ) Anaëlle est contente d’apprendre à écrire comme Joshua, et aussi qu’on fasse de la gymnastique!
  • On est allés chez les pompiers, on a même eu le droit de monter dans les camions, et même on a eu des casques ! (Noé a eu beaucoup beaucoup de plaisir avec ces casques, que nous avons encore).
  • On est allés dans un restaurant que pour les glaces, et on a eu le droit de choisir ce qu’on voulait ! On a eu des cônes au chocolat avec des bonbons dessus et de la glace fraise et chocolat… trop bon! (Moi c’est ce que j’ai le plus aimé de toute la semaine! Joshua)
  • On a trouvé un nouveau parc de jeux, et il est aussi super bien.
  • On a marché en ville la nuit et on a même pas eu peur ! (Anaëlle)

LES PETITES ET GRANDES CHOSES DU QUOTIDIEN

Côté voiture, nous ne trouvons pas vraiment de solution… Ce n’est pas si simple. Pour acheter, il faut assurer, et pour assurer, on ne peut pas sortir du pays… Nous ne savons pas encore trop quoi faire. Du coup on envisage plusieurs solutions (locations, communauto ou acheter pas cher et revendre avant de passer la frontière…) Si vous voulez prier, vous êtes les bienvenus !!!

Côté santé, les yeux de David vont vraiment mieux, il a même arrêté le traitement et ça ne le gêne plus. Les enfants se portent bien, même s’ils sont vite fatigués… Mais il y a tellement à découvrir chaque jour que ça paraît normal ! Mon coude me gêne de nouveau, mais je vais y faire attention et ça devrait passer.

Il fait cette fois vraiment beau, et le quartier est métamorphosé : des terrasses partout, des dames en petites robes d’été (je ne trouve pas non plus qu’il fasse déjà si chaud que ça !). Les gens ont le temps, ils discutent, on les sent juste HEUREUX du soleil ! Tout le monde est dehors, les parcs sont pleins, et le glacier du coin fait son beurre ! (enfin sa crème…)

L’EGLISE

Semaine encore plus active dans ce domaine, on a vraiment bien profité ! Pour rappel, nous ne laissons plus les enfants à la garderie, donc nous n’allons plus ensemble aux bureaux, ou alors avec eux…

David est donc allé seul mardi aux bureaux. C’est la journée pendant laquelle tous les employés sont en tout cas présents. La journée commence à 9h par une heure de prière, après quoi s’enchaînent les débriefings et autres « meetings ».

Il a pu rencontrer (par Hasard) un couple de Gatineau (c’est près d’Ottawa) avec lequel il a bien accroché. On a de bonnes chances d’aller les voir plus tard dans notre parcours ! Il a passé une bonne journée à assister à différents meetings et apprendre encore…

De mon côté j’ai pu aller mercredi pour le débriefing de La Chapelle Junior (entendez la pastorale de l’enfance), ce que j’ai trouvé très intéressant. Ils sont incroyablement organisés, cherchent vraiment à être efficaces et en bénédiction pour TOUTES les familles. Leur prière en ce moment, c’est de trouver des gens qui seraient motivés pour accueillir des enfants trisomiques pendant le culte (trois enfants seraient actuellement concernés). J’ai aussi pu parler ave Glodie, la responsable du secteur des 0-36 mois, qui me demandait mon avis en tant que maman et en tant que pasteur, pour avoir des idées. Elle aimerait faire bouger les choses, et on a discuté ensemble de pistes possibles… Bien motivant !

Le lendemain jeudi, je suis retournée pour juste un meeting : celui de l’équipe qui crée le spectacle de Noël. A l’ordre du jour : storytelling, c’est-à-dire, inventer l’histoire avec ses différents « panneaux » pour pouvoir lancer les équipes de décors, costumes, musique, etc. On peaufinera au fur et à mesure. Ce meeting était incroyablement motivant ! (en même temps, ce que je m’éclate à inventer des histoires… !) On était 5 personnes autour de la table, tous des créatifs. Président de séance : Sébastien Corn, lead de Impact, pour ceux qui connaissent. TROP motivant, sérieusement. si vous avez vu un tableau avec plein de notes, c’est ce à quoi ressemblaient nos notes de réunion. On a tous « pitché » (donné) des idées (haha, les québéquois n’anglicisent pas, non non), complété les phrases les uns des autres, cherché à voir ce que ça donnait concrètement, adapté en fonction des forces des acteurs que l’on a déjà… J’ai eu tellement de plaisir ! Mais on a pas fini, alors j’y retourne jeudi !

Vendredi soir avait lieu une soirée Connexion. Ce sont leurs soirées prière et intercession en fait. Ils donnent rendez-vous à 18 :30, commencent par servir un repas auxquels les gens ET l’église contribuent. Ensuite ils passent un moment de louange, un court enseignement, temps de prière, et on passe au dessert !

Nous avions accepté la mission de préparer à manger pour 100 en vue de la soirée. Arrivés au bureau un peu avant 10h à 5, nous avons cuit beaucoup de pâtes et préparés pour une partie de pâtes à la bolognaise, et une autre partie de salade de pâtes, avec dés de jambon, tomates, olives, feta et tout et tout… On a passé pas mal de temps entre couper tout ça, et cuire 8kgs de pâtes avec seulement 2 casseroles (même si elles étaient grosses)… Mais c’était chouette. Les enfants ont dessiné au tableau, discuté avec un collègue ou une autre, et goûté la salade de pâtes.

Après un arrêt sieste à la maison, où tout le monde a vraiment dormi, nous sommes donc ressortis vers 17h30 pour aller au centre-ville (bus et métro) pour participer à cette soirée. Le pasteur Frédéric a parlé des inquiétudes (qui servent à rien) et nous a encouragés à nous en défaire… on avoue que ça tombait bien : notre souci de voiture qu’on arrive pas trop encore à régler commençait vraiment à poser problème…

Bref, nous sommes partis avant la fin (il était déjà 21h et nous avions une heure de transport en communs pour rentrer…) Les enfants étaient impressionnés de voir la ville et ses lumières de nuit. Ils ont été de vrais champions, malgré leur fatigue, malgré aussi la tempête de vent qui se levait quand nous arrivions à la maison… et ils ont VRAIMENT bien dormi !

J’AIME MONTREAL!

L’église organise annuellement une campagne appelée « J’aime Montréal », Pendant toute une semaine, différentes activités sont organisées en soutien à des organisations caritatives qui existent par ailleurs. On vient donc en soutien à ces organisations en répondant à leur demande ou en leur proposant des choses selon ce qu’on a à coeur. Cette année, en vrac: on distribue la soupe dans un centre d’hébergement pour hommes, on va faire un match de foot à la prison, on aide des bénévoles à trier des habits pour un centre de femmes, on organise une soirée de gala pour les adultes trisomiques, un barbecue pour les familles d’enfants autistes…

Ce dimanche était la soirée de lancement de cette campagne: entendez que c’était le premier jour où les gens pouvaient s’inscrire pour les activités pré-organisées par un comité. Il n’y a déjà presque plus de place pour aider où que ce soit. Incroyable! Les messages seront orientés sur l’importance du service à la ville selon le message biblique, pendant 4 semaines, donc jusqu’à la fin de la semaine de service. Les Tripet sont inscrits à plusieurs choses: David ira à la prison, Aude ira dans le centre pour femmes, et en famille on ira nettoyer des parcs et ruelles avec une équipe dans notre quartier; et participer à une journée de jeux au bénéfice de famille mono-parentales pour encourager les enfants et les parents. Tout ceci dans la semaine du 21 au 26 mai. On se réjouit beaucoup!

Intéressant de voir comment les choses sont organisées aussi, David a eu l’occasion de participer à un meeting avec les organisatrices… C’est sûr que c’est enrichissant!

A la semaine prochaine pour de nouvelles aventures !!!

Si ça vous intéresse voici :