Semaine 5

15 mai 2018 5 Par Aude Tripet
Du 7 au 13 mai

Il semble que le temps passe quand même assez vite ! Déjà 5 semaines ! (je ne peux pas m’imaginer ce que je dirai quand j’en serai à 30, mais bref !)

Cette semaine nous avons dû un peu batailler avec les circonstances, mais nous avons pris le parti de rester reconnaissants et heureux quand même. Pas forcément facile à tous les instants, mais on s’en sort pas trop mal. Rétrospective d’une semaine douce amère…

EN BREF, CETTE SEMAINE :

pour ceux qui ne veulent pas lire mes romans hebdomadaires :

  • la visite de Samuel, un ami suisse qui vit au Québec depuis plusieurs années, nous a fait très plaisir ! ça a été l’occasion de manger une nouvelle fois la poutine (mieux digérée cette fois), et de se balader dans la quartier ensemble… Les enfants l’ont vraiment adopté, il peut revenir quand il veut ! Mais surtout, dit Joshua, il pourra nous emmener faire un tour d’hélicoptère !!! (c’est son métier)
  • une visite au vieux Montréal, avec achats de petits souvenirs (merci les amis qui avaient fait une cagnotte à souvenir pour les enfants, ils sont vraiment contents !)
  • une looongue marche imprévue (encore !) conclue par une glace et un bain fou fou fou
  • un repas de bienvenue pour les nouveaux à l’église le samedi midi, sympa comme tout
  • du soleil, du soleil, du soleil
  • une rencontre impromptue avec des pompiers qui étaient garés le long de la rue et qui ont permis aux enfants de monter dans le camion !

QUELQUES COMPLICATIONS

La mauvaise nouvelle de la semaine est arrivée par email du site par lequel nous avons réservé notre logement. Voilà qu’un retrait important a été effectué de notre compte pour continuer de payer notre logement, alors que nous pensions avoir tout payé… Après vérification, nous avons découvert une arnaque que nous n’aurions jamais imaginée possible…

Pendant toutes nos discussions (pré-réservation, etc.) avant la réservation finale, une réduction de 40% du tarif habituel pour ce logement s’appliquait pour une réservation de longue durée. Cet email, nous a fait découvrir qu’en réalité notre hôtesse a annulé la réduction de 40% entre-temps, sans nous en aviser. Evidemment qu’en relisant la facture en détail, nous nous en serions rendus compte, mais nous ne nous sommes jamais doutés que quiconque ferait une chose pareille. Et nous avons confirmé la facture sans relire le détail.

Au départ, imaginant qu’il s’agissait d’une erreur, et étant plutôt en bons termes avec elle, nous l’avons avisée qu’il fallait qu’on regarde ça ensemble. Mais elle est montée sur ses grands chevaux, a déclaré que nous avions approuvé la facture, qu’elle était dans son droit et que la discussion s’arrêtait là.Nous avons donc une facture de près du double de ce que nous avions compris. Nous sommes en contact maintenant avec le site qui hébergeait son annonce. Ils ne savent pas encore ce qu’ils peuvent faire mais sont d’accord avec nous que c’est malhonnête… affaire à suivre !

Tout cet argent pour l’instant envolé aurait pu avoir raison de nos humeurs… nous avons dû nous positionner pour que ce ne soit pas le cas. Le pire qui puisse arriver à cause de ça, c’est… qu’on rentre plus tôt. Rien de catastrophique. En attendant, Dieu s’occupe de nous, de nos ressources et de nos besoins. Nous avons donc décidé de continuer de fonctionner dans le cadre du budget fixé et avec la meilleure humeur possible. Mission presque entièrement réussie.

UN VENDREDI D’AVENTURE

Nous avons voulu emmener les enfants au centre de science de Montréal, comme prévu… C’est une sorte de musée des sciences pour enfants presque entièrement interactif, où le but est de faire jouer les enfants à tout pour qu’ils puissent découvrir par eux-mêmes le plus possible de lois scientifiques. Sauf que quand on est arrivés, la vendeuse nous a conseillés de revenir une autre fois dès le matin, parce que le centre ferme assez tôt et que nous n’aurions peut-être pas assez de temps pour profiter de toutes les salles et vraiment s’amuser en apprenant.

Sachant bien que ça plairait beaucoup à Joshua, et sûrement aussi à Anaëlle, nous ne voulions effectivement pas stresser tout le monde pour la visite. Donc on a visité le vieux Montréal à la place, et on retournera la semaine prochaine. Au passage et dans le désordre, on en a profité pour… :

  • acheter des souvenirs (un avion pour Joshua, un bus pour Noé, un porte-monnaie pour Anaëlle)
  • prendre des photos sur la place Jacques Cartier
  • jouer dans les graviers, jouer sur le place de la basilique Notre Dame
  • manger une pizza en ville
  • tenter d’échapper à un car de touristes asiatiques qui s’étaient fixés pour but de prendre le plus de photos possibles de nos enfants blonds de blond

UN SAMEDI FOU, FOU, FOU

Depuis longtemps on avait dit qu’on irait à la Joujouthèque (bibliothèque de jeux et jouets), et on y est ENFIN allés. C’est difficile de choisir, mais on a trouvé plein de choses vraiment super, et on pourra retourner essayer encore d’autres jouets !

A midi, nous avions rendez-vous au bureau de l’église, pour un repas offert par La Chapelle à toutes les personnes qui sont passées à la table de bienvenue à un des cultes. Dès la première fois que quelqu’un donne son contact, il est invité à un de ces repas, dont le but est de connecter, de lier des amitiés, de s’amuser aussi. C’était très sympa, avec des jeux rigolos et un repas savoureux. On a discuté avec plein de monde, nos enfants ont été traités comme des stars, et ils ont eu beaucoup de plaisir. Vraiment, ils ont été adorables.

Nous sommes partis vers 15 :30, dans l’espoir de prendre un bus qui nous ramènerait chez nous. Mais l’arrêt de bus était fermé, et comme il y avait des travaux, il n’y avait aucun arrêt sur cette rue. Elle n’est pas si longue, 20 minutes de marche avec les enfants (en plus des 10 minutes faites avant pour aller jusqu’au premier arrêt). Nous décidons donc de marcher avec eux jusqu’à la prochaine rue. En les motivant un peu, ça a bien passé. Mais à l’entrée de la rue Masson (qui est la nôtre mais qui est trèèèèès longue), un panneau avise que le bus s’arrête seulement à l’arrêt suivant. Arrivés là, même avis…

Pour finir, les enfants ont marché jusqu’à la maison ! ça nous a fait une bonne grosse heure de marche pour les grands, pendant laquelle Noé dormait dans la poussette. Ils ont été si vaillants que nous nous sommes arrêtés chez le glacier pour une belle récompense amplement méritée. Là encore, malgré leur fatigue, ils se sont assis calmement pour manger sans se tacher, et ont réussi à rentrer sans râler… Bravo les héros !

Arrivés à la maison, bien sûr, de trouver les jouets empruntés ce matin était vraiment excitant. C’était le jour du bain (ils en avaient vraiment besoin) mais nous les avons laissés jouer un peu… Sauf qu’à 18 :45, heure à laquelle ils finissent habituellement leur souper, ils étaient encore à jouer. Oups, nous n’avions pas vu le temps passer. J’ai voulu mettre Noé au bain : impossible, les jeux étaient bien trop passionnants.

J’ai mis mon maillot de bain, et je suis allée avec lui dans le bain. Effet immédiat : il a éclaté de rire, et a commencé à me lancer un peu d’eau… deuxième effet immédiat : tous les enfants se sont précipités pour venir se baigner ! Donc, pendant que papa préparait le repas, maman baignait tout ce beau monde en tentant de garder suffisamment le contrôle pour que toute la salle de bains ne se transforme pas en piscine. J’avoue que ça s’est mieux fini qu’on aurait pu le craindre.

LES PLUS DE LA SEMAINE POUR LES ENFANTS
  • On a re-eut des glaces parce qu’on avait bien marché comme des champions !
  • On a eu des jouets (les souvenirs achetés en ville) et on a aussi pris des jouets à la joujouthèque.
  • Avec Samuel on est allés au restaurant et on a encore eu de la poutine ! (Et on a même pas fait des cacas de l’enfer, a ajouté Joshua)
  • On a fait le bain en maillot de bains et c’était trop rigolo avec maman.
  • On a mangé des bonbons au sirop d’érable et c’était trop bon.
  • Avec l’école à la maison, on a fait un dessin pour dire merci aux pompiers de nous avoir fait visiter leur caserne, et du coup on leur a apporté, et ils étaient contents et ils ont même affiché nos dessins dans leur caserne.
  • Encore pompiers ! (Noé) Encore par là que nous sommes retournés voir les pompiers pour leur donner des dessins pour dire merci pour la visite, que nous les entendons souvent (la caserne étant très proche) et que nous avons même eu l’occasion de les voir juste au moment où ils sortaient !
  • Encore pompiers ! Dimanche en sortant prendre l’air sur la rue Masson, on a croisé des pompiers, avec leur camion garé là, ils étaient juste ici pendant que l’un de leur équipe était allé acheter quelque chose pour la caserne. Du coup on a pu discuter avec eux, ils nous ont encore montré ce que leur camion cache dans ses flans ET ils ont pu s’asseoir au volant !!!

L’EGLISE

Ce matin nous sommes retournés au culte. Comme toujours, nous avons eu beaucoup de plaisir.

Le message donné par le pasteur David Pothier était excellent. L’église est donc sur une série J’aime Montréal, comme on en a parlé la semaine passée, et son message avait pour but de rappeler que nous ne pouvons aimer que si et parce que nous sommes aimés au départ. Très bon message, qui nous a fait du bien.

Dans la semaine, nous avions de nouveau un peu passé du temps au bureau… Nous y sommes toujours bien accueillis et nous commençons à voir deux ou trois choses que nous aimerions garder par la suite, mais aussi des choses qui nous questionnent (pourquoi ci et pourquoi pas ça, etc…) Nous avons un rendez-vous dans quelques temps avec le pasteur David Pothier pour en parler avec lui !

Bonne semaine à ceux qui nous lisent encore !
A bientôt