Semaine 44

20 février 2019 0 Par Aude Tripet
du 4 au 10 février

  • Lundi, nous quittons Angers pour Paris, où nous nous garons en plein centre. Nous allons voir… la tour Eiffel! Malgré le froid, les marchands de babioles tentent d’écouler leur camelote… expérience nouvelle pour nos enfants. Nous y passons un bon moment, sans entrer dans la tour.
  • Ensuite nous étions attendus dans la banlieue de Paris, où nous étions logés par Mireille et Renato Boaretto, des amis de papy et mamie. Papy et mamie nous y avaient rejoints pour l’occasion. Les enfants étaient tout heureux de les retrouver! Il y a des jouets pour enfants dans la maison, il ne leur faut rien d’autre pour se sentir chez eux!
  • Dès le lendemain, nous avions prévu de passer la journée dans Paris en famille, pour visiter un peu la ville. Mais ni Noé ni Anaëlle n’ont grande envie de quitter la maison pour traîner la savate dans une ville où il fait froid. Du coup… Joshua y va tout seul avec papa et papy! Trop cool! Papy connaît bien la ville, et lui fait découvrir des petits coins… Quel bon temps privilégié pour lui!
  • Mercredi, jour de valises, et de voyage… Nous reprenons l’avion, qui décolle le soir, direction La Réunion! Je me REJOUIS d’arriver au soleil, je ne suis pas faite pour le froid, décidément!
  • Jeudi matin, à l’arrivée, nous sommes assaillis par la chaleur moite… ouf, quelle transition après ces semaines froides! Jean-Luc, le propriétaire du gîte que nous louons (et membre de l’église que nous visitons, nous attend à l’aéroport, pour prendre nos bagages (notre voiture est trop petite pour ça)! Nous en sommes très reconnaissants, et dès le début nous lions une belle connexion avec lui. Et, bien sûr, première activité de la journée, une fois installés…: PISCINE!!!
  • Vendredi, debout tard, il faut s’habituer encore… Mais nous passons une belle belle journée, faisons des courses, etc. Le soir, nous allons au culte! (Cette église, Extravagance, a un culte le vendredi soir et un le samedi soir, à Saint-Pierre, près d’ici). Nous n’étions pas trop bien préparés, les enfants n’avaient pas de pique-nique, mais on nous a aidés et ça s’est bien fini. C’était chouette, bon message, etc… Le seul bémol: Joshua avait choisi d’aller avec les petits, pour rester avec ses frères et soeurs, et bien sûr il s’est ennuyé… La semaine prochaine, il ira avec les grands!
  • Samedi, c’est l’anniversaire de Noé!!! Il a 3 ans! Nous sommes allés ensemble lui choisir un beau gâteau, puis il a soufflé sa bougie avec un plaisir évident, avant d’ouvrir de super cadeaux qui avaient fait leur chemin jusqu’ici dans nos valises… Quel plaisir! (Il reste un cadeau qui arrivera par la Poste tôt lundi matin, quelle joie!) Merci à tous! Le soir, David va seul au culte, et ça lui fait du bien!
  • Dimanche matin: un bon petit-déjeuner en famille, pendant lequel Jean-Luc nous rend visite. Il en profite pour nous apporter des noix de coco de son jardin, et nous les préparer… MIAM!!!
  • L’après-midi, nous partons vers le Nord, à L’Ermitage, profiter de belles plages de sable… sous le vent!!! En effet, le cyclone souffle, crée pas mal de vagues dans le lagon, et fait voler le sable. Après un pique-nique de quiche au bred-chouchou achetée sur la route (miam), nous profitons du lagon un long moment. On aime l’eau, chez les Tripet! Noé demande à sortir plus tôt que les grands, à cause des vagues qu’il ne trouve pas amusante. J’ai donc fait une petite promenade avec lui sous les filaos.
  • Au retour, nous nous arrêtons sur la route pour acheter des fruits locaux: pitaya (ou fruit du dragon), mangues, bananes, avocats, ananas… tous meilleurs les uns que les autres.
Quelques mots des enfants
  • Joshua, à Paris: « Oh ben oui, la vraie Tour Eiffel, elle est quand même plus grande que celle de Las Vegas, hein! » « Mais tu sais Anaëlle, elle est grande, en vrai, elle fait 330m de haut, ça fait vraiment très grand, hein! » Anaëlle: « Ben oui, je vois bien qu’elle est haute, quand même! » « Noé: »Oui moi aussi je vois. Mais il fait froid à la Tour Eiffel. » « Joshua: « Oh ben oui, bien plus qu’à Las Vegas, hein!!! » rires
  • Joshua: « Ben sur la Tour Eiffel, il y avait les noms de monsieur, et il y a un monsieur Poisson, un monsieur Lame et un monsieur Gazon, mais plein plein d’autres! » (C’est un Mr Lamé, et un Mr Pelouze, si jamais)…
  • Joshua: « Ben moi dans Paris, avec papa et papy, on a déjeuné dans un restaurant, papa m’a porté sur un très gros bloc, dans le jardin du Palais Royal. J’ai couru après des pigeons, mais après je me suis arrêté parce que je ne savais plus où étaient papa et papy. On est allés vers une sorte d’immeuble avec plein d’ascenseurs dans des tuyaux et plein de trucs comme ça, mais malheureusement c’était réservé donc on a pas pu y aller. On a aussi vu un automate que papy avait réparé mais il ne marche plus. En fait, d’abord le guerrier il allait combattre le dragon et en même temps il essayait de combattre le coq. J’ai grimpé sur un mur aussi, près de la Seine, où ils ont fait un endroit où on peut grimper sur les murs en fait, et c’est trop bien. »
  • Noé: « Moi j’aime bien prendre l’avion. Mais il est gros l’avion, et il fait comme ça: « FRRRRRRRRR » et il vol et il nous emmène, et après on est arrivés! »
  • Anaëlle: « UNE PISCIIIIIIINE!!!! Maman, maman, est-ce que on pourra aller dedans, mais tous les jours de tous les jours de tous les jours de tous les jours de tous les jours de tous les jours de tous les jours???? »
  • Anaëlle « Oh ben dis donc, il y a des gros rouleaux, là-bas! Mais est-ce que ils peuvent nous emporter? » Joshua: « Ben non, parce que ils sont trop loin. » Anaëlle: « Bon mais ils vont pas venir alors? » Moi: « Non, ils sont arrêtés par une barrière de corail. » Anaëlle: « Oui, et ça c’est solide, hein maman? »
Details et compléments

Notre maison ici est à Saint-Joseph, le plus au Sud possible de l’île. Elle est petite mais très fonctionnelle, et surtout, dotée d’une piscine!!!! Nous y plongerons presque tous les jours, sûr! La cuisine et le salon sont en fait installés sur la terrasse, et non fermés, nous vivons donc dehors presque toute la journée. Les jours trop chauds, nous faisons l’école à la maison dans une chambre, où nous bénéficions de la climatisation. L’inconvénient principal, disons-le, ce sont les moustiques qui nous dévorent, malgré nos précautions. Mais aucun cas de de dengue n’est signalé à St-Joseph, ne nous affolons pas.

L’avantage, évidemment, c’est la vie au grand air. Nous nous adaptons assez vite à la situation, avec beaucoup de plaisir. C’est un changement, après l’hiver en Europe, où les chaleurs en Californie où tout est fait pour qu’on n’apprécie que les plaisirs intérieurs climatisés!

Dans les jours qui suivent notre arrivée, nous sommes conscients que nous allons devoir faire un choix concernant notre avenir, car il faut commencer à s’organiser. Bien sûr, David va travailler à la Côte-aux-Fées quelques mois à notre retour, mais quels sont nos projets, où allons-nous aller? Il nous faut choisir une bonne fois, et cela occupe pas mal nos esprits… Nous passons pas mal de temps à discuter, prier, réfléchir… et finirons pas trouver!

En attendant, vive le soleil! Nous prenons gentiment de belles couleurs d’été, et le bonheur se lit sur nos visages… Vivement la semaine suivante, pendant laquelle, plus reposés, nous repartirons plus à la découverte de l’île!