Semaine 45

1 mars 2019 2 Par Aude Tripet
du 11 au 17 février
1ère partie de la semaine
2ème partie
Randonnée de David et une équipe, le dimanche
  • Lundi, journée d’école à la maison, et de piscine (il y a peu de jours sans piscine, admettons-le dès maintenant!) Pour le petit-déjeuner, nous ouvrons des pitayas, ou fruits du dragon, achetés la veille sur le bord de la route… TROP BON!!!! En fin de journée, pendant que je fais des courses, les enfants et David découvrent la plage de Saint Joseph, impropre à la baignade, mais sur laquelle ils profitent du coucher de soleil…
  • Mardi, les enfants vont au restau avec Jean-Luc et Florence, puis passent l’après-midi à la plage à Saint-Gilles, pendant que nous prions, avançons dans nos décisions, et marchons sur le sentier rouge, au-delà de Cap Jaune… trop beau!!! Nous y découvrons le Cap Jaune, donc, mais aussi des sentiers de lave magnifiques, une bananeraie… Heureusement que le temps est couvert, on a déjà bien assez chaud sur la roche!
  • Mercredi, école à la maison, un appel vidéo avec Nicolas Guiet, pour poser encore quelques questions et discuter un peu plus concernant un avenir possible ensemble (il va falloir se décider maintenant!!!), puis piscine. Les grands commencent à nager sans bouée ou manchon (ou brassard)! Ils sont fiers, et nous aussi, ce qui ne nous rend pas moins attentifs… Ils ont encore de la peine à comprendre pourquoi ils ne peuvent pas aller nager sans nous, maintenant qu’ils « savent »…
  • Jeudi, jetski! Jean-Luc, notre hôte, donc, a réservé une leçon de jet ski pour nous pour 30 minutes. Quel beau cadeau! Il reste sur la plage avec les enfants pendant que David s’éclate à conduire cet engin le plus vite qu’il peut… Conclusion: C’est fun! Mais c’est pas écolo… Une demie-heure, c’est suffisant.
  • Après ça, nous tentons de monter voir le cirque de Mafate: les paysages sur la route sont magnifiques: des tamarins, des vaches laissées à vagabonder… Mais nous arrivons trop tard: le brouillard cache les sommets, et surtout le cirque… Nous essaierons de revenir! En compensation, on offre aux enfants chacun 3 tours de luge d’été, et c’est vraiment le bonheur!
  • Vendredi: piscine! On joue fort et sérieusement, et papa a pour mission de lancer les enfants le plus fort possible dans l’eau… tant et si bien qu’Anaëlle se reçoit un peu mal et se cogne le pied au fond de la piscine… En fin de journée, voyant qu’elle ne pose pas son pied, on finit par l’emmener aux urgences, vérifier que rien n’est cassé. Et rien n’est cassé.
  • Samedi, nous étions invités chez les Lemaître pour un brunch. Ce sont des amis que nous avions rencontré en Normandie à l’époque (ça remonte à avant notre rencontre!!!) et qui sont installés ici depuis septembre dernier… Super sympa, ce temps avec eux! Un bon brunch de crêpes, un bon bain dans la grande piscine, dotée de grosses bouées/chaises longues… Trop bien! Joshua en est tombé, sans manchon, mais a nagé jusqu’à la rive comme un chef!!! Bravo!
  • Le soir, nous allons au culte. Cette fois, Joshua va chez les grands, et c’est vraiment beaucoup mieux! Du coup, tout le monde se réjouit d’y retourner!
  • Dimanche matin tôt, David part seul pour rejoindre une équipe pour une randonnée à la Plaine des Cafres. Il a pu bien connecter avec plusieurs, en plus de profiter de magnifiques paysages. Et il a vécu quelques petits chocs thermiques. Départ de chez nous à 6h, température extérieure: 26°C. Randonnée, puis fin de la randonnée en hauteur: 16°C. Arrivée à la maison une heure plus tard: 33°C. Boum! Après-midi piscine, bien mérité!!!
QUELQUES MOTS DES ENFANTS
  • On a ouvert un fruit du dragon, un blanc et un rouge, et là HAAAAAAAA! Sur le rouge, il y avait plein de fourmis!!! Heureusement que papa n’a pas eu peur, hein!
  • Oh, avec Jean-Luc, c’était une trop bonne journée, et en plus on est allés au McDo et on a eu des ballons, hein! (Noé: moi aussi j’ai eu un ballon!)
  • Joshua: « Maman, maman, regarde, je nage! je nage! » Anaëlle: « Ben moi aussi je nage! Et depuis longtemps même! » Joshua: « Ben oui, mais moi je viens d’apprendre! c’est super quand même! » Anaëlle: « Ben oui c’est vrai, ça! C’est super! » Noé: « Maman, hein oui moi aussi je nage? Ben oui, moi aussi je nage!!! » Joshua: « Ben non, tu nages pas du tout, hein! » Anaëlle: « Mais par contre, tu fais bien semblant! » rires…
  • Anaëlle: « Maman, quand on aura une maison à nous, on pourra aussi avoir une piscine, hein? Parce que moi, c’est trop mon bonheur la piscine, c’est vrai! »
  • Noé, sur la route: « Maman, pourquoi elle est là, la vache? Elle a perdu sa maison? »
  • Joshua: « La luge d’été c’était trop bien, hein maman! Et en plus, comme j’ai eu une bonne attitude quand c’était fini, je vais même pouvoir avoir une glace, comme récompense, hein? » Euh…
Décisions et avenir

Je ne vais pas faire durer le suspens plus longtemps. Pour ceux d’entre vous qui ne le savent pas encore… notre décision est prise. Nous allons nous installer en France. Après avoir prié, réfléchi, discuté… nous sentons que c’est là que Dieu nous attend pour la suite de nos aventures. Nous allons donc nous installer dans la région de Toulouse à la fin de l’été. En effet, c’est avec cette église, en France, qu’on se sent le plus d’affinités, et dans cette équipe qu’on se sent le plus à notre place, à la fois en position de servir et de grandir.

D’ici là, nous cherchons un logement proche de l’ancienne région que nous habitions avant notre départ. En effet, David a accepté un poste en remplacement d’un congé maternité comme moniteur d’atelier dans un foyer dans lequel il a déjà travaillé, avant d’être pasteur. Nous aimerions donc nous installer directement en France voisine, pour faciliter nos démarches administratives, et sommes à la recherche active d’un logement convenable et disponible pour une période si courte… Prières bienvenues! 😉

Voici donc où nous en sommes: On atterrit à Paris le 13 mars au matin, et roulons jusque Cortaillod, chez les parents de David. Le lendemain matin, je pars à Aarau, pour traduire pour le sommet européen de Sozo. J’y suis donc du 14 au 16, je rentre tard le soir. Le 17, nous fêtons l’anniversaire de Gabrielle, la maman de David, et le 18, David commence son travail au Foyer André… Voilà qui va nous changer!!!

Mais nous sommes contents de ces décisions, et de l’avenir qui se profile. Les enfants se réjouissent d’aller dans l’école de Nathalie, l’école chrétienne que nous avons visitée à Toulouse. Nous nous réjouissons de leur fournir un lieu plus stable, où ils puissent s’engager dans des relation plus durables, aussi.

Cette décision implique évidemment des changements majeurs dans notre vie. Quitter la Suisse, avec un parfum de définitif, même si tout n’est pas figé dans le béton, c’est quand même quelque chose. D’autant qu’en fait, actuellement, nous ne savons pas vraiment ce que nous voulons faire concrètement, là-bas. L’église a plusieurs projets qui résonnent pour nous, mais nous n’avons encore rien de défini… Cette décision est aussi le deuil de l’idée de travailler avec l’équipe lausannoise, que nous aimons vraiment beaucoup, et avec laquelle nous aurions au plaisir à nous engager.

Pourtant, nous sommes vraiment réjouis. D’abord parce que la décision est enfin prise et nous pouvons commencer à projeter, organiser, répondre un peu mieux aux questions des enfants (et des parents, amis, etc…) Mais aussi parce que vraiment, c’est une joie dans notre coeur de nous lancer dans cette prochaine aventure. On sent que c’est là que nous serons le plus étirés, que c’est là que nous attendent les surprises préparées d’avance par Dieu… Alors on se réjouit de vous raconter, étape par étape!

Et d’ici là; on profite encore de la piscine et du soleil de la Réunion!!!

A bientôt pour d’autres aventures!!!