Semaine 46

7 mars 2019 2 Par Aude Tripet
du 18 au 24 février
1ère partie de la semaine
2ème partie de la semaine

LA SEMAINE, EN POINTS FORTS:

  • Lundi soir, nous avons rejoint un groupe de sportifs de l’église pour une session d’aqua-palm… En réalité, sans palme ni planche, j’ai nagé et suivi un peu; pendant que David jouait avec les enfants. Après avoir pu observer un peu les coraux et les poissons de toutes les couleurs (avec le masque et tuba), nous avons pique-niqué avec toute l’équipe… L’occasion pour les enfants de jouer avec des copains, pour nous de connecter… très belle soirée!
  • Mardi matin, petite coupe de cheveux (très nécessaire) pour Noé. Il ressemble à un hérisson, mais ça lui va bien.
  • Mercredi matin, nous avions rendez-vous avec le pasteur Steve Rivière et son épouse Sandrine, qui nous présentent l’église Extravagance, et l’école Destinée. Beau partage autour de leur histoire, et la nôtre… Nos coeurs se comprennent et nous les aimons beaucoup. Ce sera du coup avec plaisir que nous irons souper chez eux la semaine prochaine!!!
  • Après cela, et après un court arrêt à Décathlon et son super parc de jeux, nous nous arrêtons un moment sur la plage de Grande Anse, qui est magnifique. Sans baignade, pour cause de possibilité de requins.
  • Jeudi, nous nous préparons à la venue de Déborah et Naina Rakotoarijao! Nos amis sont missionnaires à Madagascar (Naïna est malgache, pour ceux qui ne l’auraient pas deviné, et Déborah suisse). On ne les a pas vus depuis longtemps; bien que nous soyons restés en contact; et notre présence si proche de chez eux leur a servi de prétexte pour venir fêter leur 20 ans de mariage sur l’île!!! Du coup, ce soir, ils viennent manger à la maison. A l’école à la maison, ce matin, Noé leur a fait un beau gâteau au chocolat!
  • Vendredi, je vais vite au marché le matin tôt avec Joshua et Anaëlle… Ouh là là! Il faudra revenir à 5! C’est une vraie expérience! Les amis nous rejoignent à la maison vers 10h, et nous partons à la découverte des cascades du Langevin et du Trou Noir… Trop beau!!! A notre retour à la maison, nous profitons ensemble de la piscine, puis d’un bon souper créole… Miam!
  • Samedi soir, nous rejoignons Naïna et Déborah pour le culte à Saint-Pierre, et profitons encore une fois d’une belle soirée, avec un excellent message du pasteur Steve, encore une fois.
  • Dimanche, David a passé la journée à assister aux cours de l’école Destinée, avec les première et deuxième années. Bons enseignements, il a été vraiment content. Pendant ce temps, pour nous, repos à la maison. (PISCIIIINE! On a passé plus de 3 heures dedans!) Le soir, Déborah et Naïna nous rejoignent une dernière fois (ils prennent l’avion demain main!!!) pour le souper. Après quoi, ils sont allés voir l’endroit où le volcan est actuellement en éruption… nous irons bientôt nous aussi!
Quelques mots des enfants
  • Joshua, à la fin du pique-nique lundi soir sur la plage (il est 22h passé): « Oh ben c’est pas juste on peut jamais rester longtemps! Moi je m’amusais bien, moi!!! »
  • Joshua: « Quand maman nageait avec les autres, elle a vu plein plein plein de coraux, mais elle n’avait pas de lunettes de plongée donc elle ne voyait pas très bien, et elle a dû demander à un monsieur de l’aider pour ne pas se blesser sur les coraux. Et quand elle savait où elle était, dans l’équipe, il y en a une qui a vu une murène. » Noé: « Oui, et après on a mangé avec Mattéo (un des ados présents) et il était geontil, Mattéo. »
  • Anaëlle: « Ben il y a un parc, près d’un magasin de sport, où il a des trampolines et même, une fois qu’on est allés, il y avait des vélos et moi j’aimerais bien faire du vélo des fois, mais en voyage on a pas de vélos, nous. Mais ce parc sinon il est bien, en fait. »
  • Joshua, à l’école à la maison: « Mais maman, moi je sais pas lire en fait. » Moi: « Justement, tu apprends, là. » Joshua: « Ben oui mais je sais pas lire! alors je peux pas lire ça! » Moi: « Ben je ne suis pas si sûre. Regarde ces lettres, si on les lit, ça fait quoi? » Joshua, lisant: « Maman aime papa. » Moi: « Ah ben on dirait que tu sais lire. » Joshua: « Ben oui mais c’est surtout que c’était facile, parce que je sais bien que maman aime papa!!! »
  • Noé, avant une sieste bien nécessaire… « maman, je peux pas dormir, parke j’ai mal à ma barbe… »
  • Noé: « Moi je fais le gâteau en forme de coeur pour les amis qui sont l’anniversaire de amoureux, et je fais à l’école! et aussi, au chocolat, hein!!! »
  • Joshua, au marché: « Oh mais maman, c’est bizarre, on entend comme s’ils avait des coqs et des poules et tout ça… » Anaëlle: « Oui et ça fait un peu peur, même, quand même… » Moi: « mais non, c’est simplement qu’il y a des poules et coqs et canards à vendre, là-bas. » Joshua: « Oui mais vivants??? » Anaëlle: « Ben ça, ça fait encore plus peur, hein! » Moi: « Mais non, ils sont dans des cages! Venez, on va voir.  » Joshua: « Mais c’est bizarre, pourquoi ils vendent des coqs comme ça? » Anaëlle: « Ben oui, parce que ça fait quand même un peu peur, hein dis? »… Quand je vous dis que c’était une expérience! Pour finir, ils étaient contents d’avoir vu les animaux…
  • Anaëlle, suivie de Joshua et Noé, de bon coeur: « Piscine! Piscine! Piscine! Piscine! Piscine! Piscine! Piscine! Piscine! Piscine! Piscine! Piscine! Piscine!… »
Détails et compléments

Lundi tôt, on reçoit un paquet de la Poste: le facteur crie dans la rue: Monsieur Tripet! Monsieur Tripet!… C’est la Réunion… 🙂

Mercredi, lors de notre passage à Grande Anse… On voyait une petite dans l’eau, et pas de panneaux baignade interdite, alors on hésitait… Du coup on a demandé. Voilà ce qu’on nous a dit: les requins viennent partout où il n’y a pas de lagon. S’il y a un lagon, même s’ils peuvent passer, ils ne le feront pas, parce qu’ils savent que la marée peut les bloquer dans le lagon, où ils risquent de ne plus avoir assez d’eau. Lagon = piscine sécurisée. Pas de lagon… pas de baignade. On peut mettre les pieds dans l’eau, de nouveau parce que les requins ne s’approchent pas trop, ne voulant pas être tributaire d’une vague pour repartir. Mais l’eau à hauteur de mi-cuisse pour un adulte, c’est déjà dangereux. Alors voilà, on a mis que les pieds! Noé n’a même pas eu envie d’essayer, alors je suis restée plus haut sur la plage avec lui.

La faune et la flore sont splendides ici. Arbres, fleurs, poissons, oiseaux, insectes et lézards divers et variés… tout est beau! On découvre une vie quand même bien différente. En terme de climat, bien sûr, mais aussi… des petites routes qui montent et tournent, souvent très étroites, splendides mais périlleuses. Notamment en montant à la cascade de l’Angevin, le conducteur avait intérêt à ne pas être distrait!

Le climat est très chaud et humide. Bien sûr, ici c’est l’été, mais les locaux disent quand même que c’est anormalement chaud. Le thermomètre n’est pas encore descendu au-dessous de 30 degrés celsius en journée à Saint-Joseph. Evidemment, ça peut être très différent dans les hauteurs, comme on a pu l’observer à plusieurs reprises… Parfois on monte juste pour se rafraîchir. Ou alors on plonge un petit coup dans la piscine.

Un autre aspect de la vie ici, super agréable, ce sont les marchands de fruits le long de la route. On peut s’arrêter un peu partout, et trouver des fruits locaux et de saison. En ce moment, bananes, mangues José, ananas, papayes, pirayas rouges et blancs, longanis (qui ressemblent au litchis…) On aime!!!

Dans l’eau, les enfants sont de plus en plus à l’aise, comme en témoignent les vidéos. Je n’ai plus de crainte à être seule dans l’eau avec les trois, ce qui n’aurait pas été possible il y a une année. Evidemment, je dois surveiller Noé de près, car il a tendance à se mettre dans l’eau sans bouée, et surtout sans prévenir!!! Anaëlle se transforme en véritable sirène, et serait demandeuse de leçons de natation! Joshua laisse progressivement tomber ses craintes et prend une belle assurance, qui est belle à voir. On est heureux, ici, il faut le dire!

On se prépare pour notre retour, aussi, notamment en termes de logement. On cherche soit sur Morteau, pour que je n’aie pas besoin de voiture pendant que David va travailler, soit sur la Côte-au-Fées, pour que David n’ait pas besoin de voiture pour aller travailler… On a des pistes, on cherche, on trouve des idées… ça va se mettre en place.

La semaine prochaine, plus de découvertes, de contacts, de belles choses… L’aventure continue!!!