Semaine 47

19 mars 2019 0 Par Aude Tripet
du 25 février au 3 mars
Lundi sur les sommets, à la plaine des sables et souper chez les Rivière
Suite de la semaine avec baignade à la Cascade de Trou Noir, le jeudi
Jeudi soir à Cap Méchant et sur la route des laves pour voir le volcan en éruption
Le weekend avec le culte et Le Labyrinthe En Champ Thé

LA SEMAINE, EN POINTS FORTS

  • Lundi, nous sommes montés à la découverte de la Plaine des Sables… Magnifique! C’est assez proche (à vol d’oiseau) d’un sommet de volcan. Nous avons vu des paysages splendides et profité d’un temps magnifique. Trop cool!
  • Le soir, nous mangions chez les pasteurs Steve et Sandrine Rivière, de l’église Extravagance. Très belle soirée, avec de la très bonne nourriture créole: bouchons, boucané, légine (un poisson rare, cuisiné au beurre vanillé… un délice total!), Sandrine avait aussi préparé une salade d’ananas, tomate, crevette et menthe… MIAM! En plus de la bonne chère, nous avons surtout profité de la belle compagnie, et appris encore de nos amis. Quels beaux témoignages ils sont! Merci pour tout, on se réjouit de vous revoir!!!
  • Mardi, j’ai fait une partie de Monopoly avec Joshua et Anaëlle, pour l’école à la maison… WOW! Super fun et SUPER éducatif: lire, compter, réfléchir à une stratégie… J’ai fini ruinée, mais les enfants se sont bien amusés!
  • Mercredi soir, Line, une nouvelle amie, venait chez nous pour le souper. Un souci au travail l’a retenue, elle est donc arrivée après que les enfants dorment, mais on a profité d’un bon cari créole ensemble, et on a même pris un moment dans la piscine sous les étoiles… super belle rencontre!
  • Jeudi, belle journée! après l’école à la maison le matin, nous sommes montés aux cascades du Trou Noir, où nous étions déjà allés avec nos amis malgaches, mais cette fois pour tenter de nous baigner… Bon. C’est FROID!!! Et comme j’ai la gorge chatouilleuse, et Anaëlle et Noé un bon gros rhume, c’est sans surprise David et Joshua les plus aventureux. David parvient même carrément à nager, et à admirer l’eau SOUS les chutes… trop beau!
  • Plutôt que de rentrer, nous continuons la route des laves, et nous arrêtons pour admirer le coucher du soleil à Cap Méchant (un ancien repaire de pirates, ce que le paysage explique facilement). Ensuite, nous poussons jusque Bois Blanc pour regarder à distance le volcan cracher de la lave… Magnifique!
  • Vendredi, tout le monde est un peu malade et très fatigué. Piscine, école, et le soir je vais seule au culte, pour écouter un très bon message de Steve Rivière. Excellent, décidément.
  • Samedi, nous avions des projets, mais… David se réveille tout malade, et moi j’ai très mal (et peu) dormi, à cause de ma gorge qui brûle beaucoup. Du coup, on reste à la maison, et on ré-organise la semaine pour pouvoir profiter de ce qu’on voulait faire à d’autres moments. On verra bien!
  • Dimanche, on va suffisamment mieux… On profite de l’après-midi pour monter à Grand Coude, au-dessus de Saint-Joseph où nous logeons, pour visiter la seule exploitation de thé de France! Nous nous y enfonçons dans un labyrinthe bien pensé et amusant, et repartons avec de beaux souvenirs! Etant sur la même commune, nous n’y aurions pas pensé, mais il fait 10 bons degrés de moins là-haut que chez nous, et ça fait aussi pas mal de bien!!!
Quelques mots des enfants
  • Joshua, à propos de la Plaine des Sables: « Sur la route, on a vu tellement de belles choses que j’étais émerveillé. » Noé:  » Et là on était près du volcan. » Anaëlle: « Joshua et moi on a fait des dessins dans le sable, et aussi le sable était très chaud. » Joshua: « Oui, et on était au soleil, et on avait super chaud, et tout à coup un nuage est passé, et j’avais méga froid!!! »
  • J’explique le paysage lunaire et volcanique, notamment en lisant un panneau explicatif, à l’entrée de la Plaine des Sables. Joshua: « Mais maman, c’est intéressant, quand même! J’aurais bien aimé être là, moi, quand ça c’est passé! » Anaëlle: « Oh ben oui! Moi aussi! » Noé, en boudant: « Moi aussi je veux être là quand ça s’est passé… » Joshua: « Ah ben non, ça marche pas, on aurait tous été morts, en fait. » Anaëlle, riant: « Ah ben oui… » Noé, hésitant…: « Mais moi je veux pas être mort moi! »
  • Joshua, à propos de la cascade du Trou Noir: « On a nagé dans l’eau de la cascade, et elle était très très froide, mais j’ai quand même réussi à nager un peu, moi! »
  • Anaëlle: « Au Cap Méchant, on a vu une sorte de truc plat dans la mer. » Moi: « Ah oui tu veux dire quand les vagues laissaient comme une absence de relief toujours au même endroit? » Anaëlle: « Oui et on savait pas pourquoi ça faisait ça… »
  • Anaëlle: « On a vu le volcan qui pète. » Joshua: « Oui, et une coulée de lave au loin dans la nuit. » Et Noé: « Oui et c’était beau. »
  • Joshua: « Et en fait c’était un labyrinthe de thé, mais on a pas trouvé tout. » Anaëlle. « Mais moi ça me grattait quand on était dedans, ça me grattait partout… » Joshua: « Mais c’était bien parce que il y avait même des codes pour lire des trucs à découvrir… enfin c’était bien quoi. Mais on a pas trouvé tous les papiers, quand même… MAIS SURTOUT ce qui était trop bien, c’est que à la fin, et ben moi j’ai pu toucher un nuage!!! J’étais dans le nuage en fait, et c’était trop bien, parce que c’était mon rêve en plus!!! Et c’est super doux, les nuages… »
  • Maman: « Anaëlle, qu’as-tu fait? Tu as les cheveux tout mouillés! » Anaëlle: « Mais non maman, c’est juste de l’eau qui use, tu sais de quand on a trop chaud et la peau elle coule un peu… »
Détails et compléments

Que dire? Cette belle île nous éblouit, tout simplement. Où que nous allions, quoi que nous fassions, tout est beau! Les restaurants peints de couleurs vives avec la toute locale expression « La Dodo Lé La! » pour dire qu’ici ils vendent la bière Dodo, la bière réunionnaise… Les constructions précaires, ornées de fleurs exotiques et colorées…

Les oiseaux, papillons et autres petits lézards vont parfois des passages suffisamment longs dans notre cuisine pour que nous puissions les filmer, mais la plupart du temps, le temps que nous prenions nos appareils, ils sont repartis… en attendant, on en a plein les yeux!

Nous avons été surpris, lors de notre visite du Cap Méchant, par une femme âgée qui a probablement un peu perdu la raison, qui est venue nous dire, dès qu’on sortait de la voiture, sans préambule: « C’est la religion catholique. » David répond: « Oui? On aime Jésus, nous aussi. » Aussitôt, elle a été prise d’une violente colère et vociférait en nous suivant pendant un bon moment. Jusqu’à ce que nous devions descendre puis remonter de l’autre côté du cap; elle n’a pas franchi les escaliers. Mais elle a laissé une impression durable aux enfants!

Notre journée à la Plaine des Sables était vraiment émerveillante (ce n’est peut-être pas un mot, mais c’est égal…) Le paysage varie énormément en si peu de temps, c’est époustouflant. Partis de la plage avec ses palmiers, nous découvrons les dunes verdoyantes de la Plaine des Cafres, avant de nous engager dans de la moyenne montagne, avec cratères et reliefs saisissants… Puis la Plaine des Sables, lunaire, isolée, et ses routes cahoteuses et splendides…

Il reste difficile de décrire ce que nous vivons là. Comme dit Joshua: « Mais j’ai senti quelque chose de Dieu, mais je sais pas comment l’expliquer… » Il y a une grandeur, une beauté qui nous dépassent. Nous avons été simplement émerveillés, et nous avons aussi eu la chance d’avoir un temps parfait et assez dégagé pour profiter de la vue… Incroyable.

Mais je crois que la vraie splendeur de l’île est peut-être cachée dans ses habitants. Les personnes que nous avons rencontrées sont si généreuses, agréables, accueillantes… Quelle magnifique soirée nous avons passée chez les Rivière! Comme il est bon de passer du temps avec de si bons amis, même si nous ne les connaissons que depuis peu… Nous nous sentons vraiment non seulement en excellente compagnie, mais aussi en train de bâtir une amitié dont on ne peut que souhaiter qu’elle dure!!!

Cette semaine est tout de même marquée par une petite santé un peu chez tout le monde… otites, maux de tête, bon gros rhume… On passe plus de temps que prévu à la maison; mais on ne s’ennuie pas pour autant!!! Les enfants nagent de mieux en mieux, n’ont bientôt plus AUCUNE crainte de l’eau (ce qui présente aussi des inconvénients et appelle une grande vigilance, mais nous nous amusons bien ensemble, en tout cas.)

Je dirais que d’avoir décidé où nous nous installerions fait retomber une certaine pression, ce que nos corps expriment peut-être. Mais nous sommes tellement contents de venir sur Toulouse cet été!!!

Et très contents aussi qu’il nous reste encore du temps pour visiter l’île. Nous avons même pris le temps d’organiser l’agenda, histoire d’être sûrs qu’on ne va rien oublier… Et on va se régaler jusqu’au bout!!!

A bientôt!